Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Augmentation pour les cartoneros de Buenos Aires !

/ Amérique du sud

Convertis il y a peu en acteurs officiels de la politique de recyclage municipale de Buenos Aires, les cartoneros, qui subsistent grâce à la collecte de déchets, verront cette année leur rémunération augmenter.

Ces argentins parmi les plus pauvres de Buenos Aires, laissés sur le pavé par les crises successives qu’a connues le pays, fouillent inlassablement les poubelles à la recherche de matériaux recyclables. Depuis 2008, certain d’entre eux sont payés par la municipalité de Buenos Aires pour réaliser une collecte directement auprès des particuliers.

Ce projet pilote mené dans différents quartiers de la capitale concerne près de 2 000 personnes, sur les 5 000 cartoneros recensés par la ville de Buenos Aires. Ce nombre pourrait passer à 3 000 au cours de l’année 2010. Cent-cinquante pesos mensuels (28 euros) vont venir s’ajouter aux 370 pesos (68 euros) que reçoivent actuellement les collecteurs inscrits au programme mis en place par le Ministère de l’Environnement et de l’Espace public.

Lorsque cette activité est exercée de façon indépendante, ce sont souvent des familles entières qui effectuent tous les jours le trajet entre leurs villas miserias (les bidonvilles) et le centre de la capitale, afin de collecter des matériaux qui seront revendus quelques centimes le kilo. Il n’est pas rare de voir des enfants à peine plus grands que le rebord des conteneurs passer au crible les déchets, recherchant du plastique, du verre, du papier ou du carton dans des conditions sanitaires désastreuses. Ces déchets sont ensuite transportés à l’aide de petites remorques, tractées le plus souvent à vélo ou par des chevaux faméliques, parfois même à dos d’homme.

Ce programme vise donc à la fois à améliorer les conditions de travail des cartoneros, notamment en éradiquant le travail des enfants et en fournissant le matériel indispensable à de meilleures conditions de travail, mais aussi à améliorer le recyclage et à sensibiliser les particuliers à l’importance du tri sélectif, en leur faisant rencontrer directement les personnes chargées de la collecte.

Une initiative pour le développement durable qui cherche à traiter à la fois les aspects sociaux et écologiques liés au traitement des déchets.

lanacion.com.ar

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires