Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Un entrepreneur argentin récompensé pour son projet de marais secs artificiels

/ Amérique du sud

Le procédé des marais secs artificiels constitue une alternative au traitement conventionnel des eaux usées et des effluents industriels, mettant en œuvre des processus similaires à ceux rencontrés dans les zones humides naturelles.

Il ne nécessite aucune énergie électrique, présente un bilan carbone neutre, ne génère pas de mauvaises odeurs et ne favorise pas le développement des moustiques. En outre, il peut être mis en place sous presque n’importe quel climat, avec des espèces de plantes autochtones. Ces avantages écologiques indéniables s’ajoutent à un faible coût de mise en œuvre et de maintenance, qui rendent accessibles à tous ce mode de purification de l’eau.

Inspirés des marais naturels, les marais artificiels sont des écosystèmes créés par l’homme, naturellement adaptés à la transformation et au recyclage de la matière. L’eau à filtrer circule lentement par gravité à travers un ensemble de plantes aquatiques. Grâce à l’oxygène fourni par la photosynthèse de plantes microphytes (algues) et à la chaleur du soleil, des bactéries se chargent de dégrader la matière organique, tandis que les plantes macrophytes (roseaux, joncs, etc.) absorbent les éléments minéraux issus de cette dégradation pour leur croissance. Lorsque ces marais sont recouverts d’une membrane ne laissant dépasser que le feuillage des plantes afin d’empêcher le développement de moustiques etl’évaporation excessive et de favoriser la concentration de l’énergie solaire, on parle de marais secs.

Pablo Puyal, ingénieur industriel, dirige l’entreprise d’ingénierie News Argentina qui propose ces systèmes à de nombreux secteurs industriels nécessitant le traitement de leurs résidus polluants, ainsi qu’à des collectivités pour la purification de leurs eaux usées et des rejets de leurs décharges.

News Argentina propose également des systèmes de déshydratation et de compostage des boues organiques.

Ses clients sont généralement des entreprises désirant réduire leurs coûts, puisque les seules sources d’énergies mises en jeu par ce procédé sont le soleil et la gravité. Cette technologie durable et bon marché attire également les villes ne disposant pas de station d’épuration.

Ce projet d’entreprise a été récompensé en décembre dernier par le prix Bid Challenge pour son impact positif au niveau social et environnemental et sa contribution au développement durable.

intra.ada.gba.gov.ar

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires