Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Et le recyclage, c'est pour quand?

/ Afrique

Le 14 mars prochain des élections régionales auront lieu en Afrique du Sud. Muna Lakhami, responsable d’Earthlife, association africaine qui milite en faveur du “Zéro déchet”, profite de cette occasion pour interpeller vigoureusement les pouvoirs publics.

Son constat ?
La gestion urbaine des déchets à Cape Town est un échec.

Le recyclage ?
Une lubie.

La ville, qui clame pourtant haut et fort sa volonté de soutenir l’emploi et le développement durable, ne parvient à recycler que 6% de ses déchets, là où des villes de même rang mondial en recyclent près de 70%.

Si de meilleures politiques étaient mises en place, la filière pourrait créer des milliers d’emploi et faire passer le taux de recyclage à 50%. Pour Muna Lakhami, il faut regarder la réalité en face et ouvrir les yeux sur les profits générés par la production d’emballages non recyclables. Est-il normal que la responsabilité du déchet revienne au consommateur ? Pourquoi devrait-il le recycler et payer pour cela ? Et l’emballage lui-même, n’est-il pas nocif ? La toxicité des matières plastique ou l’utilisation d’argon doivent nous mettre la puce à l’oreille… Ne s’est-on pas laissé berner par de fausses bonnes solutions, comme la transformation des déchets en énergie ?

Gare aux remèdes qui s’avèrent encore plus coûteux et nocifs pour l’environnement que les problèmes qu’ils prétendent résoudre.

Pour Muna Lakhami, il est clair que, par faiblesse, ignorance, corruption ou incompétence, les autorités se sont laissées déborder par les intérêts des industriels, plutôt que de mettre en place une véritable politique de recyclage. Et Lakhami de conclure, proposons-leur des idées qui marchent, fondées sur une analyse du cycle de vie des produits : systèmes de consigne, interdiction de produire des emballages non recyclables, interdiction de jeter les déchets organiques, responsabilité des industriels, système de pollueurs payeurs, etc. Les solutions ne manquent pas, de nombreux pays au monde apportent la preuve de leur efficacité.Les électeurs de Cape Town comprendront-ils l’importance de l’enjeu ? Réponse à la mi-mars.

iol.co.za

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires