Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Le Nord Ouest s’oriente vers l’énergie verte…

Le Nord-Ouest des États-Unis a lancé une mesure audacieuse, un programme de coût de rachat garanti pour les producteurs d’énergies renouvelables qui devrait les encourager à produire plus d’énergies propres et donc à orienter le pays vers une économie verte.

Les États-Unis sont-ils prêts pour un tel modèle ?

Ce programme, ouvert à une diversification de la production d’énergie renouvelable, doit inciter des producteurs à la mise en œuvre de projets axés sur l’énergie propre. Les distributeurs doivent s’engager durablement à acheter auprès des producteurs des formes d’énergies moins polluantes comme l’énergie éolienne, solaire et marémotrice, mais à un prix supérieur à celui du marché, de manière à encourager leur productivité. John McCoy, représentant de la Chambre de l’État de Washington explique que

« jusqu’à maintenant, nous avons la chance et la malchance de profiter de l’hydroélectricité du fleuve Columbia, parce qu’on l’obtient à 0,04 dollars par kilowattheure (c/kWh). Les coûts des nouvelles technologies varient de 0,12 à 0,24 dollars c/kWh. Mais nous devons avancer. »

Et pour financer le programme, pas de fonds publics mais ce sont les consommateurs eux-mêmes qui sont sollicités. En effet, chaque mois, les clients intéressés sont appelés à majorer leur facture d’électricité en versant un petit supplément allant de 4 à 10 dollars américains qui servira à encourager les projets de la transition vers l’énergie verte.

Cette pratique, déjà coutumière dans certains pays européens comme en Allemagne où elle a favorisé la création de 100 000 emplois, n’est pas autant plébiscitée aux États-Unis. L’état d’Oregon, la Californie et l’état de Washington le constatent actuellement : à l’exception de la ville de Portland, peu de consommateurs ont répondu présents. Les détracteurs du programme mettent en avant le coût  élevé de l’énergie renouvelable dans une période de crise économique.

Jusqu’à présent, le projet est donc  financé par le consommateur sur une base volontaire … qui pourrait bien se transformer en une charge obligatoire.

Source : kuow.org

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires