Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

La mode se met au vert à Buenos Aires

/ Amérique du sud

Une jeune entreprise argentine réussit à imposer ses créations d’accessoires de mode fabriqués à partir de matériel publicitaire recyclé : quand design rime avec développement durable.

C’est en apercevant un sac de toile de bâche lors d’un voyage en Europe, que Rodrigo Chapero, jeune designer industriel argentin, aura l’idée de fonder son entreprise. De retour chez lui, il va dénicher le matériau qui servira de base à toutes ses créations : la toile vinylique. Utilisée par l’industrie de la publicité pour les banderoles et les affiches souples géantes, ce matériau difficile à recycler est jeté à peine les campagnes publicitaires terminées.

Il possède pourtant un potentiel formidable : ses couleurs et sa diversité le rendent idéal pour la création de pièces uniques.

Avec l’aide du photographe et designer Lukas Desimone, il fonde Baumm, une entreprise spécialisée dans la fabrication de sacs, de meubles et de lampes, qui vend actuellement ses créations dans plus de dix boutiques alternatives réparties sur trois continents, du Japon à l’Australie en passant par l’Europe.

Le site d’information américain CNN leur a consacré en juillet dernier un article intitulé “Eco-friendly fashion in Argentina“.

Comme l’explique Rodrigo Chapero, ce n’est pas seulement le matériau physique qui est réutilisé ; ce sont aussi ses qualités graphiques, ses couleurs et sa texture. Il faut savoir tirer parti de chacun des aspects du matériau pour obtenir un produit de qualité.

Selon Rodrigo, les processus de création actuels doivent désormais prendre en compte dès le départ les aspects sociaux et environnementaux de tout projet. Baumm s’efforce de transmettre ses méthodes de “design durable”, par le biais d’ateliers qui encouragent la créativité en mettant les participants au contact des matériaux de base. Ces manifestations ont connu un franc succès à Buenos Aires et devraient bientôt avoir lieu dans la ville de Panama.

Pour ces jeunes designers, l’Amérique du Sud n’accorde pas l’importance nécessaire à l’écologie et une prise de conscience générale est nécessaire, tant du côté des entrepreneurs et des designers que des consommateurs.

Leur entreprise et le succès qu’elle rencontre laissent toutefois penser que la nouvelle génération est bien décidée à relever ce défi.

sustentator.org

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires