Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Autorisation de l’évacuation terrestre des déchets nucléaires

/ Europe

Le Sunday Herald, journal écossais publié le dimanche, s’insurge contre la nouvelle politique du gouvernement écossais concernant l’évacuation et le stockage des déchets nucléaires en Écosse. Le tabloïde a décortiqué un document de consultation du gouvernement écossais et a conclu que le changement de politique pourrait entraîner la prolifération de décharges radioactives permanentes un peu partout en Écosse.

Le journal commence en indiquant que le ministre écossais de l’environnement Richard Lochhead a annoncé abandonner son combat visant à s’assurer que les déchets étaient uniquement conservés dans des sites de stockage à proximité de sites nucléaires où ils pourraient être facilement surveillés et récupérés en cas de fuite.

Selon la nouvelle politique mise en place au mois de janvier, le gouvernement écossais envisage désormais de créer également des sites d’“évacuation” souterrains à partir desquels il n’y aurait aucune intention de récupérer les déchets. Cette politique pourrait avoir pour effet de disperser des particules radioactives dans la nature.

Cela signifie qu’il est possible que des décharges nucléaires soient créées un peu partout en Écosse. Les déchets conserveraient un degré de dangerosité pendant des milliers d’années.

En 2007 pourtant, M. Lochhead avait rejeté la politique du gouvernement britannique qui proposait l’enfouissement géologique profond des déchets nucléaires. À l’époque, il avait annoncé qu’

en Écosse, nous souhaitons adopter une politique permettant la création de sites de stockage des déchets à long terme en couche supérieure, à proximité de sites existants de sorte que les déchets puissent être surveillés et récupérés.

Or, au mois de janvier 2010, les termes de la politique ont été modifiés, analyse le Sunday Herald. Le document de consultation du gouvernement stipule désormais :

Nous avons observé la possibilité d’élargir la politique afin d’y inclure l’évacuation en couche supérieure (c’est-à-dire plusieurs dizaines de mètres en dessous de la surface), à proximité de sites existants, ainsi qu’un stockage en couche supérieure, à proximité de sites existants.

Les associations écologiques critiquent notamment le fait que le terme crucial de “stockage” ait été abandonné pour être remplacé par “évacuation”.

Le gouvernement écossais a des comptes à rendre et devra justifier son souhait de modifier sa bonne politique concernant le stockage des déchets en couche supérieure, à proximité de sites existants afin d’y inclure également l’évacuation, affirme un conseiller d’Édimbourg sur le nucléaire, Pete Roche.

Il est évident que cela pourrait entraîner la prolifération décharges nucléaires miniatures un peu partout en Écosse. Les ministres doivent absolument garantir que cela ne se produira pas.

Dans le cas contraire, Roche prévient d’un danger imminent :

Les décharges pourraient entraîner une contamination radioactive. Ce serait catastrophique pour l’environnement de diluer et de disperser des particules radioactives dans la nature,

L’association Friends of the Earth Scotland , aussi, se montre inquiète.

La grande majorité des déchets à forte radioactivité ne dispose d’aucun itinéraire d’évacuation strict et doit être stockée et surveillée à long terme

, insiste le président du groupement écologique, Duncan McLaren.

Le document de consultation du gouvernement écossais n’indique pas précisément la quantité de déchets radioactifs qui pourrait être reversée dans des décharges plutôt que d’être conservée dans des sites de stockage. En revanche, une porte-parole du gouvernement essaie de rassurer les écologistes écossais.

Cela ne change en rien le fait que le gouvernement écossais s’oppose à l’enfouissement géologique profond.

Mais les groupements écologiques et le Sunday Herald ne semblent pas convaincus.

robedwards.com

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires