Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Terres rares à bas prix, c’est l’environnement qui trinque!

/ Asie

Le Ministère du territoire et des ressources chinois (MTR) a prolongé les mesures de contrôle de l’exploitation des terres rares, au grand dam des pays développés. Les autorités argumentent en expliquant que l’extraction de ces minerais est faite dans le plus grand désordre, conduisant à des catastrophes environnementales évitables. En effet, le tableau n’est pas rose…

pollution des sols
© Andrejs Pidjass

Les terres rares, le tungstène, l’antimoine sont des ressources stratégiques très précieuses dont la Chine est le premier producteur mondial. Pourtant, ces minerais convoités par le monde entier sont exportés à bas prix vers les pays consommateurs, le Japon et les pays occidentaux. Les spécialistes chinois appellent ce phénomène : vendre l’or au prix du radis.

Ces matériaux indispensables dans de nombreuses applications technologiques peuvent être commercialisés à bas prix du seul fait que les entreprises du secteur se passent des mesures les plus élémentaires en matière de protection de l’environnement.

Si elles ont des installations de traitement des déchets, elles ne les font fonctionner que quand des inspecteurs sont annoncés. Souvent elles n’ont même pas l’équipement de traitement le plus élémentaire. Le risque de ces comportements irresponsables engendre la pollution des sols, des eaux, la mort du bétail, la contamination de l’eau potable,…

Les experts s’accordent à dire que les coûts d’extraction seraient multipliés par 5 si les mesures de protection de l’environnement étaient appliquées. Ce qui permettrait d’éviter les incidents comme celui récemment arrivé dans la ville de Jiahe (province du Hunan), où l’on a constaté un taux de plombémie dangereux chez de nombreux habitants, sans doute en conséquence d’un incident dans une mine.

La circulaire récemment publiée par le MTR vise donc à réorganiser le secteur, dans un premier temps en limitant les nouveaux projets d’exploration ou de mise en exploitation. La baisse des exportations qui va découler de ces nouvelles mesures devra être compensée par des remises en service dans les pays consommateurs, qui sans doute auront des exigences de protection de l’environnement plus rigoureuses !

env.people.com.cn

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires