Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

du bois malaisien non conforme aux critères environnementaux…

/ Europe

La Commission consultative du gouvernement néerlandais a qualifié de durable du bois malaisien non conforme aux critères environnementaux. Les organisations de protection de l’environnement et d’aide au développement sont stupéfaites.

foret durable

Cette année, le gouvernement néerlandais a exprimé son intention d’acheter uniquement du bois produit de façon durable. C’est pourquoi il a élaboré une procédure de contrôle des systèmes de certification existants et confié à la TPAC (Commission de contrôle de l’approvisionnement en bois) le soin de vérifier si ceux-ci répondent aux critères d’approvisionnement néerlandais.

L’acceptation récente par la TPAC du système malaisien de certification du bois MTCS (Malaysian Timber Certification Scheme) a été accueillie avec stupéfaction par les organisations de protection de l’environnement et d’aide au développement. Des preuves irréfutables ayant révélé que les forêts malaisiennes ne sont pas gérées de manière durable, elles soupçonnent la TPAC d’avoir omis de procéder à des vérifications sérieuses en Malaisie.

La TPAC se trompe entièrement en qualifiant de durable le bois MTCS de Malaisie

Dans ces forêts, les coupes à blanc sont fréquentes et ont des conséquences négatives pour la biodiversité et pour les personnes qui en dépendent.

,affirme Hilde Stroot, membre de Greenpeace.

Si le contrôle de la TPAC a décelé plusieurs problèmes, dont une déforestation généralisée, elle estime que le système MTCS n’en est pas responsable et remet la décision d’accepter le bois certifié MTCS à Mme Huizinga, Ministre néerlandais des transports, de l’aménagement du territoire et de l’environnement.

Outre la déforestation, de nombreux conflits ont lieu avec les peuples autochtones dans les forêts MTCS. Les critères néerlandais stipulent que les populations autochtones doivent donner leur autorisation pour toute exploitation forestière sur leur territoire, cela dit, la majorité des personnes qui vivent dans les bois MTCS ne sont pas au courant de la certification.

Il est incompréhensible que la TPAC ait qualifié le système MTCS de durable, commente Leo van der Vlist, membre du NCIV (Centre néerlandais pour les peuples autochtones).

Les organisations de protection de l’environnement et d’aide au développement estiment que la TPAC n’a pas fait suffisamment de recherches sur l’application du système MTCS dans les forêts malaisiennes. C’est pourquoi elles ont établi un rapport complémentaire et invité le ministre Huizinga à le consulter avant de prendre sa décision concernant MTCS.

milieudefensie.nl

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Derniers commentaires