Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

la destruction de bâtiments récents va bon train

/ Asie

Villas rasées à peine 5 ans après leur construction à Wuhan, grattes-ciel de moins de 10 ans dynamités à Nanchang, ou tours en passe de l’être à Haikou… Les destructions de bâtiments, censés durer plusieurs décennies, quelques années seulement après leur inauguration font la une des presses locales. Et cela bien sûr au détriment de l’environnement.

destruction de batiment

Au-delà du gâchis économique constitué par de telles pratiques, l’environnement en prend un coup. Au moment où les autorités ne cessent de répéter leur engagement pour le développement durable, notamment en encourageant un mode de vie à basses émissions, il est attristant de constater que ces destructions sont monnaie courante actuellement.

A Wuhan, les plus de 400 villas concernées ont lors de leur édification entraîné des rejets de CO2, la destruction ne se fera pas sans d’autres émissions et la reconstruction qui suivra sera elle-même source de pollution ; le projet aura donc eu un triple impact sur l’environnement. A Haikou, la tour de 1000 ans (son nom chinois peut indifféremment être interprété comme la tour de 1000 ans ou la tour du millénaire) n’aura pas tenu 10 ans. Erigée en 2001 pour commémorer le nouveau millénaire, cette tour qui était le symbole architectural de la capitale de la province de Hainan n’aura pas fait long feu.

On peut s’interroger sur le sort des promoteurs de  ces projets. Mais la conclusion la plus unanime est que l’administration doit impérativement agir et tirer des leçons de ces catastrophes à répétition pour que éviter que cela ne se reproduise.

news.xinmin.cn

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires