Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Rassembler ses voisins autour de la voiture électrique

/ Europe

Pour le ministre de l’industrie espagnol, le futur de l’industrie automobile européenne passera nécessairement par une politique de soutien coordonnée à l’échelle de l’union.

europe verte

Volonté politique pour “rouler propre”

Projet phare de la présidence espagnole de l’union européenne, la voiture électrique a fait l’objet de concertations à Bruxelles, lors d’une rencontre interministérielle portant sur la situation du secteur automobile en Europe.

Miguel Sebastián, ministre de l’industrie espagnol, a soutenu avec ferveur cette initiative auprès de ses pairs européens et a gagné entre autres l’appui de l’Allemagne, du Portugal, de la Hollande, du Danemark et de la France, qui suggère même que ce chantier intègre les objectifs de la future stratégie économique européenne UE 2020.

Il estime que l’Europe offre un terrain propice au développement de ce projet, dont la dimension n’est pas seulement industrielle mais également énergétique et écologique.

Visées écologiques et économiques

Le commissaire européen à l’industrie, Antonio Tajani, reconnaît la nécessité d’une coordination des politiques industrielles entre les pays de l’union, notamment afin d’encourager le développement d’un véhicule vert, grâce à l’énergie électrique ou à d’autres technologies telles que l’hydrogène ou les moteurs hybrides. Selon lui, afin de soutenir ses PME, l’Europe doit concevoir des véhicules fabriqués à partir de composants produits localement à 70%. Ils devront répondre non seulement aux attentes du marché européen, mais également à celles des pays émergents, notamment des BRIC (Brésil, Russie, Inde, Chine), qui offrent des possibilités considérables pour le secteur.

Il souligne qu’une stratégie commune, basée sur des technologies propres, permettrait d’obtenir des financements européens. Des fonds bienvenus, alors que les mesures d’incitation dont le secteur bénéficie en raison de la crise sont sur le point d’arriver à leur terme.

Ces technologies vertes constituent en outre la seule réponse cohérente face aux problèmes environnementaux que soulèveront bientôt les 1.500 millions de véhicules qui devraient circuler sur la planète d’ici quelques années.

larazon.es

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires