Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Un organisateur se souvient du premier Earth Day

/ Amérique du nord

L’Amérique vient de célébrer le 40e anniversaire du Earth Day, le Jour de la Terre qui fut célébré pour la première fois le 22 avril 1970 au côté du Sénateur du Wisconsin, Gaylord Nelson. Tom Smith, organisateur de cette journée se souvient.

Le premier rassemblement pour la planète

Tom Smith, alors étudiant de 24 ans à l’Université de Madison, se vit chargé de l’organisation d’un événement qu’on avait baptisé Earth Day. Le mouvement qui en résulta fut à l’origine d’un grand nombre de changements dans la vie américaine.

Il entend encore raisonner les échos des chants entonnés par les foules qui s’étaient rassemblées lors de cette journée de printemps. La passion était au rendez-vous. Le contexte dans lequel se déroula le premier Earth Day était celui du changement, un bouleversement radical. Il y avait des rassemblements et des marches. Des nuages de gaz lacrymogènes dans les rues de Madison. Le Viêt-Nam. Le mouvement des droits civils.

Les résultats politiques: les premières mesures pour l’environnement

La mobilisation du peuple américain générée par le premier Earth Day permit de faire entendre la voix de l’environnement dans les discours politiques, qui jusqu’à là ne faisait pas partie des priorités des dirigeants.

C’était les citoyens qui envoyaient un message et établissaient un ordre du jour. C’était le moment où se créa un mouvement populaire.

L’Agence pour la Protection de l’Environnement des États-Unis (EPA américaine) vit le jour quelques mois plus tard. Des lois environnementales telles le Clean Air Act et  l’Endangered Species Act, (la loi sur les espèces en danger) furent adoptées.

Les semaines et les mois ayant précédés le premier Earth Day, avait permis de rassembler les délégués de tous les courants américains à une même table.

C’était vraiment un événement populaire, se souvient Smith. Il y avait tellement de groupes communautaires qui y participaient. Presque chaque groupement d’intérêt public était actif.

Un succès continue

Le comportement vis à vis de l’environnement a largement été modifié et les progrès continuent à se faire sentir. Brett Hulsey, une conseillère en environnement de Madison, explique que les idéaux préconisés dans les rues lors du premier Earth Day sont plus susceptibles d’être écoutés dans les salles du conseil. Et les universités, notamment celle de Madison et Edgewood College, proposent maintenant des études sur la durabilité. Un courant responsable a vu le jour, les entreprises se mettent au pas.

De nos jours, tous les ans, le jour de la Terre est l’occasion de mobiliser toutes les bonnes volontés, de sorte à créer des actions positives en masse… Car Earth Day s’est rapidement transformé en un mouvement mondial fédérateur d’actions pour la protection de l’environnement…

En relisant l’éloge de l’époque faite par Hunter S. Thompson dans Fear and Loathing in Las Vegas, Smith se souvient du dynamisme du mouvement de l’époque et la nostalgie le submerge.

host.madison.com

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires