Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

l'OMCE soutient le Jour de la Terre

/ Amérique du nord

Le 23 avril dernier, le monde fêtait le Earth Day, le Jour de la Terre, un événement universel qui marque l’importance de la planète sur laquelle nous vivons et la façon dont nous l’utilisons.

OMC contre OMCE

Le réchauffement de la planète, la surpopulation et le tarissement des ressources sont en train de la mener à un point de non retour. La pauvreté, l’avidité et l’injustice dans les relations commerciales sont une des clés du problème. La sauvegarde des ressources naturelles est également désormais à prendre en compte dans les relations commerciales à long terme :  c’est un des fers de lance du commerce équitable.

Voici en quelques mots, le message que veut faire passer l’Organisation mondiale du commerce équitable (OMCE), qui regroupe près de 400 membres dans plus de 70 pays.  Et c’est dans cette optique que lOMCE s’est associée pour la première fois au Earth Day.

Volonté politique de justice sociale

Le commerce équitable cherche à créer des possibilités économiques équitables pour les petits producteurs (artisans, agriculteurs,…) défavorisés des pays du Sud (Afrique, Asie et Amérique latine), et utilise également ces efforts économiques pour améliorer l’environnement, les conditions de vie et de travail. La démarche du commerce équitable consiste en une action collective d’organisation de nouvelles filières commerciales  internationales, basées sur des normes sociales, économiques et environnementales propres.

Tel est l’engagement pris par des entreprises comme Shared Earth UK, Pachacuti ou People Tree qui ont passé des partenariats avec des coopératives de petits producteurs. Les produits utilisés sont ingénieux et triés sur le volet : à base de matières recyclées, produits auto-régénérants…  Les membres de l’OMCE sont impliqués dans le fonctionnement des entreprises avec lesquelles ils travaillent et une partie des fonds est réinvestie dans les coopératives afin de les développer (achats de matériels, formation des ouvriers etc…).

Les conditions de fonctionnement

L’OMCE estime que le fait de réunir les questions de commerce et d’environnement est essentiel au bien-être des deux et c’est pour cela qu’elle mettra tout en œuvre pour promouvoir encore davantage et sensibiliser au commerce équitable.

Pour ce faire, l’OMCE invite les dirigeants du monde à adopter six critères fondamentaux pour lutter contre les changements climatiques et les questions environnementales : justice commerciale et climatique, ajustement climatique progressif, financement en faveur des plus pauvres, développement rural et conditions de travail décentes pour tous !

wfto.com

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires