Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Respire-t-on vraiment mieux ?

/ Amérique du sud

Les mesures de pollution effectuées récemment dans la métropole indiquent une baisse des trois principaux polluants : particules, monoxyde de carbone et ozone. Ainsi la pollution de l’air est la plus basse de ces 15 derniers mois.

pollution camion
L’ouverture de l’autoroute Rodoanel doit permettre la diminution des gaz toxiques.

Les spécialistes invoquent plusieurs motifs à ces baisses constatées avec plus ou moins d’intensité selon les quartiers de la ville.
D’abord, l’amélioration de la circulation. La récente concrétisation des projets visant à fluidifier la circulation sur les grands axes routiers, notamment la construction d’une voie supplémentaire sur la Marginal Tietê (équivalent du périphérique) ainsi que l’ouverture du Rodoanel (autoroute de contournement de São Paulo rendue obligatoire pour les camions) contribuent largement à la diminution des taux de rejets de gaz toxiques et de particules. Certains quartiers où l’on roule mieux enregistrent une baisse de 30% de monoxique de carbone (de 1,0 à 0,7 ppm -particules par million-). L’autre facteur est l’humidité d’un été pluvieux, qui, en augmentant, contribue à “laver” l’air et à mieux disperser les polluants.

Mais le Secrétariat à l’Environnement de l’Etat de São Paulo ne veut pas crier victoire trop tôt. D’une part, parce que les niveaux de pollution de l’air en 2009 furent élevés, avec 57 jours passés sous le seuil acceptable contre 48 en 2008. D’autre part parce que le Rodoanel ne fonctionne que depuis 15 jours : insuffisant pour juger de son efficacité sur les flux de transport et notamment de déviation des camions.

Malgré les bons chiffres, les Paulistas interrogés, et notamment les personnes sensibles, en proie à des difficultés respiratoires,  ne perçoivent pas du tout cette amélioration, même dans les quartiers où les baisses les plus significatives ont été enregistrées.
Bref, on ne pavoise pas encore sur la qualité de l’air, et on craint même que ces améliorations de circulation n’attirent de nouveaux automobilistes sur les routes de São Paulo.

estadao.com.br

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires