Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

débat sur les emplois verts

/ Amérique du nord

Du 4 au 6 mai dernier s’est déroulée à Washington la Conférence des emplois verts. Des centaines de personnes se sont rassemblées devant le Capitole pour soutenir les membres du Congrès dans la création d’emplois verts durables.

Pour Nancy Pelosi, présidente de la Chambre des représentants, les emplois verts sont synonymes de réussite. Elle affirme dans un communiqué, qu’une énergie saine ne peut être développée que selon quatre principes, « …des emplois, des emplois, des emplois, des emplois ». Elle souligne également l’effort et le soutien déjà fourni par le Congrès en la matière.

Organisée par les membres de l’alliance BlueGreen, partenariat entre organismes de protection de l’environnement et syndicats, cette conférence a été l’occasion d’exposer et d’échanger idées et expériences sur comment concilier et faire évoluer business et protection de l’environnement.

Parmi les nombreux interlocuteurs présents, certaines personnalités ont fait le déplacement comme la secrétaire d’Etat au travail, Hilda Solis et le secrétaire d’Etat à l’énergie, Steven Chu. On y a également croisé des représentants de syndicats, des responsables d’organismes environnementaux, des maires, des membres du Congrès et du Sénat.

Durant la conférence, Steven Chu a tenté de rétablir la primauté des États-Unis dans le secteur manufacturier fortement affaibli par l’emprise grandissante de la Chine. Il espère relancer la fabrication made in U.S.A. pour, dit-il, proposer au reste du monde les technologies énergétiques durables dont il aura besoin demain. Il insiste notamment sur le soutien et l’engagement que le gouvernement doit apporter au développement des industries durables.

Ce message a, semble-t-il, été entendu puisque Nancy Pelosi a déclaré qu’un nouveau projet de loi s’apprêtait à être voté par la Chambre des représentants : baptisé programme HomeStar, il permettra aux propriétaires américains de réaliser des améliorations énergétiques grâce à des mesures incitatives du gouvernement et  remettra au travail des milliers d’ouvriers du bâtiment.

C’est finalement à Léo Gerard, co-président de l’alliance BlueGreen, que reviennent les mots de la fin en matière d’emploi et d’environnement :

c’est quitte ou double, soit nous aurons les deux, soit  nous n’aurons rien !

TheEpochTimes.com

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires