Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

le commerce équitable au secours des petits vignerons

/ Amérique du sud

Face aux difficultés économiques dues à la petite taille de leurs exploitations, auxquelles venait s’ajouter la pression des promoteurs immobiliers, avides de récupérer des terres chaque fois plus proches des zones résidentielles de la ville, ces petits producteurs ont franchi le pas et ont décidé de former une association : Viñasol, les Vignes de la Solidarité.

vin équitable, argetine
mentions légales*

Eduardo Bertona, président de Viñasol, raconte comment, cinq ans auparavant, des petits propriétaires et des métayers qui affrontaient la même réalité ont décidé de former une association civile plutôt qu’une coopérative, jugée trop contraignante, afin d’essayer de commercialiser leur production par le biais du commerce équitable.

Aujourd’hui, Viñasol compte 21 membres, dont 8 métayers.

La plupart des domaines des membres de l’association se situent sur des zones urbaines dont la valeur immobilière importante pousse souvent les vignerons à abandonner leur activité et à vendre leurs terres, malgré la très grande qualité des raisins qu’on y produit. Cette initiative a donc pour objectif la préservation de ces vignobles, dont certains sont cultivés depuis plus de cent ans, et cherche également à réhabiliter l’image des métayers qui les travaillent.

Ce mode d’exploitation, qui occupe une place importante dans l’histoire du développement viticole de la province de Mendoza, est en train de disparaître au fil des ans.

Les métayers représentent pourtant un pan essentiel de la culture de la vigne, car à la différence des ouvriers agricoles, ils vivent sur place avec leur famille et se transmettent leur savoir-faire de génération en génération.

Mais c’est avant tout pour assurer la rentabilité de leurs exploitations que ces petits producteurs ont décidé de se regrouper. En effet, les acheteurs de raisin tardent parfois près d’un an avant de payer les petits vignerons, plaçant ces derniers dans des situations économiques extrêmement précaires.

C’est pourquoi l’association Viñasol a demandé et obtenu en 2007 la certification International Fair Trade (commerce équitable international), qui lui a permis depuis de vendre sa production auprès de caves certifiées elles-aussi.

Ce mode de commercialisation garantit aux producteurs un prix d’achat minimum, auquel s’ajoute un supplément destiné à l’aide sociale, à la santé, à l’éducation et au bien-être des membres de l’association.

Enthousiasmés par le chemin accompli, les vignerons envisagent désormais d’appliquer le même procédé à l’huile d’olive, car la plupart des domaines de la région comportent aussi des oliviers.

losandes.com.ar

*Mention légale : l’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires