Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

le gouvernement s’engage dans le commerce équitable

/ Amérique du sud

La Journée Mondiale du Commerce équitable à La Paz a réuni diverses manifestations dont une initiative du ministère du Développement Productif. Prenant les devants, il a annoncé son plan de soutien aux petits producteurs et aux artisans de Bolivie.

commerce équitable en Bolivie
En Bolivie, le grouvernement décide de s’engager aux côtés de ses producteurs. © FLO

Alors que l’idée d’échanges plus juste entre le nord et le sud est apparue dès 1964, les mouvements en faveur du commerce équitable ne sont célébrés que depuis 6 ans en Amérique Latine. De nombreux producteurs boliviens appliquent néanmoins les principes issu du commerce équitable depuis plus de 15 ans.

Selon le ministre du Développement Productif, Antonia Rodríguez, les dernières mesures proposées permettront d’amplifier ce phénomène. Le gouvernement de Bolivie vient en effet d’annoncer que les petits producteurs pourraient bénéficier de primes d’encouragement, ou encore d’un soutien au niveau de la formation, des techniques et des outils de production.

Le ministre soutient qu’État et producteurs doivent travailler ensemble afin de générer des modèles de productions efficaces entrainant des prix justes.

La Journée Internationale du Commerce équitable, célébrée tous les ans le 1er samedi du mois de mai, donne lieu à 2 évènements importants en Bolivie.

Le 1er évènement a réuni plus de 100 producteurs venus de tout le pays et représentant des secteurs aussi divers que l’alimentation, l’artisanat, le bois ou le cuir. L’assemblée essaye alors d’élaborer une stratégie commune relative à l’économie solidaire et de voir quelles initiatives peuvent être encouragées par l’État.

Le 2ème a permis, le jour suivant, d’obtenir la signature du ministère du Développement Productif sur un document engageant l’État à négocier des prix justes pour les exportations des petits producteurs.

3 points essentiels ont également été abordés :

- L’accès au crédit pour les petits producteurs et micro-entreprises, grâce à la création de fonds spécifiques ;

- La création de boutiques labellisées commerce équitable afin que les Boliviens aient accès à des produits issus du commerce équitable provenant d’autres pays ;

- La mise en place de normes et de lois, inexistantes à l’heure actuelle, pouvant règlementer l’économie solidaire en Bolivie.

Cette cérémonie officielle a aussi été l’occasion de faire découvrir certains produits issus du commerce équitable. Une dégustation a permis aux convives de goûter toutes sortes de produits traditionnels boliviens tels que cacao, café, quinoa, charcuterie de lama, ainsi que divers desserts à base de coca.

abi.bo

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires