Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

le commerce équitable à vélo

/ Asie

Pendant 3 semaines, plus de 180 cyclistes ont répondu à l’appel d’une association de promotion du développement durable en se rendant chez les commerçants offrant des produits issus du commerce équitable. La fusion des deux activités a été accueillie avec intérêt par consommateurs et commerçants.

commerce équitable et vélo à Tokyo
© Takaka Ueda, Chris Mackenzie

Treize commerçants ont participé au mouvement qui a fait appel au charme que la technologie moderne a sur les japonais. Un système utilisant Internet et téléphones portables a permis de récompenser les participants qui se sont rendus dans tous les magasins.

L’événement était organisé par l’association le commerce équitable à vélo, créée par Ko Kitazawa.

J’aime le cyclisme et le commerce équitable, j’ai donc simplement combiné mes deux centres d’intérêt. Les cyclistes et les consommateurs responsables ont la même volonté d’apporter une réponse aux grands problèmes globaux tels que le réchauffement climatique, la pauvreté et l’équité des pratiques commerciales. Je pense que leurs approches sont très compatibles.

A propos des perspectives du commerce équitable au Japon, M. Kitazawa est prudemment optimiste.

Bien qu’on soit encore en retard par rapport à d’autres pays comme la Grande Bretagne, clairement, le mouvement progresse. Mais il y a encore peu de supermarchés qui offrent ce type de produits et c’est difficile de trouver les produits du quotidien.

Côté commerçants, ce mouvement qui leur a apporté de la visibilité est le bienvenu. Terumi Hasegawa, propriétaire d’un magasin participant, a ainsi pu se faire connaître auprès des consommateurs. Elle aussi constate que la consommation responsable a le vent en poupe.

Quand on a ouvert notre boutique, il y avait seulement quelques étudiants qui connaissaient le commerce équitable. Aujourd’hui, ces pratiques sont reconnues, je n’ai plus besoin d’expliquer aux clients de quoi il s’agit.

Après le succès de l’événement à Tokyo, les organisateurs se penchent sur l’élargissement à d’autres villes. Ils ont eu des réponses positives de la part d’associations à Hokkaido, Osaka et Nagoya. Mais plus que géographiquement, le commerce équitable devra surtout se développer dans des chaînes de supermarchés leader pour prendre son envol.

Ainsi M. Kitazawa insiste :

le commerce équitable est considéré comme quelque chose de particulier, mais je ne suis pas d’accord. Ca devrait être la norme !

japantimes.co.jp

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires