Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

un projet écologique pour remonter le moral économique

/ Europe

Selon Jenny Fyall du Scotsman, un grand projet écologique va voir le jour en Écosse. Son objectif : relancer l’économie d’une région sur la pente descendante.

un projet écologique pour l'écosse
20% de la région sont considérés comme gravement déshérités. © Jaime Pharr

Un projet ambitieux

Les 3 objectifs principaux de l’association Central Scotland Green Network (CSGN) consistent à :

attirer les entreprises en créant un environnement de qualité dans des régions touchées par le déclin économique ;

accroître l’espérance de vie et le bien-être, en particulier dans les régions désavantagées, en encourageant des styles de vie plus actifs et plus sains ;

lutter contre le changement climatique, en plantant des arbres dans les zones urbaines afin de contrôler les variations extrêmes des températures, en restaurant les rives et les marais afin de limiter les risques d’inondations, en créant de nouvelles forêts afin de capturer le dioxyde de carbone.

Ce projet est considéré comme le plus grand du genre en Europe selon le Scotsman. Il ambitionne un accroissement des zones forestières de 50% et la création de couloirs d’habitation pour la faune, d’Est en Ouest du pays.

Faire reverdir l’Écosse

Keith Geddes, le président du CSGN, reconnaît que ce projet est ambitieux mais affirme qu’il permettrait de donner un coup de pouce (vert) à cette région, qui accueille 3,5 millions de personnes, soit les 3/4 de la population écossaise:

Nous souhaitons totalement transformer l’environnement au centre du pays. Nous allons avoir besoin du soutien de nombreux organismes mais aussi de bénévoles, autant dans les secteurs public et privé.

L’Écosse est souvent considérée comme un havre écologique, alors pourquoi un projet de cet envergure a-t-il vu le jour ?

Une région dégradée par la pollution

L’industrie minière, les carrières et les industries du secteur primaire, ainsi que les longues années de déclin post-industriel, ont totalement dégradé le paysage du centre de l’Écosse, explique un rapport du GSGN.

Ces facteurs ont eu, à la fois, un effet négatif sur la qualité de vie de nombreuses personnes mais aussi sur l’économie locale. Selon ce rapport:

Les endroits qui paraissent négligés repoussent les investisseurs et les futurs propriétaires.
Les talents partent vivre et travailler dans des endroits plus attrayants et les revenus diminuent. Par conséquent, certaines communautés sont entrées dans un cercle vicieux de déclin et les différences environnementales s’accroissent entre quartiers riches et quartiers démunis.

Près de 20% de la région concernée par le projet sont considérés comme gravement déshérités en accueillant 80% des terrains vagues ou délaissés en Écosse. Le CGSN, qui a déjà reçu 500.000 £ (580.000 €) de la part du gouvernement, tente désormais de mettre en place une stratégie de financement pour 2010-2015.

news.scotsman.com

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires