Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

les énergies nouvelles prennent leur envol

/ Asie

 

La crise politique ne stoppe pas tout en Thaïlande, et les projets d’énergie renouvelable se multiplient. Dernier en date, un projet solaire près du barrage de Pak Moon, dans le nord-est du pays. Originalité, ce projet est investi par une société de services, non impliquée dans le secteur de l’énergie traditionnel. Une tendance ?

la thailande se met aux énergies solaires
© Christos Georghiou

Demco va investir 2,7 milliards de baths (environ 64,7 millions d’euros) dans ce projet d’une capacité de 30 megawatts. Phongsak Siricupta, directeur de la société, vante les capacités du pays :

La Thaïlande a un avantage sur la plupart des autres pays. Nous avons un ensoleillement important qui peut servir à produire de l’énergie propre en remplacement du charbon et du gaz, qui finiront un jour par être épuisés.

Les sources d’énergie propres telles que le solaire, l’éolien et la biomasse représentent seulement 1 à 2 % de la production électrique nationale, provenant à 70% du gaz et à 20% du charbon. En progression continue, ces énergies renouvelables sont confrontées à des problèmes tel que l’investissement initial important pour les centrales solaires. Pour une unité de 30 MW, il faut 500 à 600 rai de terrain (800 000 à 960 000 mètres carrés). Dans l’éolien, un des inconvénients vient du fait que les études sur le potentiel des projets doivent durer 2 ans,  qui sont nécessaires pour vérifier la force et la constance des vents.

Le gouvernement a mis l’accent sur les énergies renouvelables et veut avoir plus de producteurs dans ce secteur, selon M. Phonsak.

Les mesures mises en place incluent notamment des tarifs préférentiels pour l’électricité produite par les énergies renouvelables, ainsi que l’exemption des taxes d’import sur les matériaux nécessaires à la réalisation de centrales électriques durables si ces matériaux ne sont pas produits en Thaïlande.

Selon les statistiques du ministère de l’environnement, sur les 82 petits producteurs d’électricité que compte le pays, 52 utilisent des énergies renouvelables, 4 une combinaison d’énergies renouvelables et traditionnelles, et 29 utilisent exclusivement les combustibles classiques.

bangkokpost.com

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers commentaires