Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

L’heure de la voiture électrique approche à Shenzhen

Chine / / Asie

 

En matière de véhicules électriques, la municipalité de Shenzhen est encore une fois en avance sur le reste de la Chine. Pour la première fois au niveau national, des standards techniques relatifs aux équipements de recharge ont en effet été publiés par les services de la ville. Cet arsenal législatif entre dans le cadre d’une politique forte de promotion de la voiture électrique.

Le temps de la voiture électrique approche à Shenzhen
© Benjamin Haas

Fin mai 2010, on apprenait que la ville de Shenzhen allait mettre en circulation des centaines de taxis électriques (voir l’article). Preuve que les choses s’accélèrent dans le domaine, les premiers standards techniques de Chine relatifs aux équipements de recharge ont été publiés le 31 mai par la Commission Municipale du Développement et de la Réforme (CMDR).

La multiplication des stations de recharge sera en effet nécessaire si la municipalité veut respecter ses objectifs de développement en la matière. D’ici à 2012, la ville de Shenzhen compte mettre en circulation 24 000 véhicules à énergies nouvelles (incluant les modes de propulsion hybride et électrique). La répartition de ces véhicules est ainsi prévue : 4 000 bus (dont 3 000 hybrides), 2 500 taxis, 2 500 véhicules de services publics et 15 000 voitures privées. Selon Wu Delin, directeur adjoint de la CMDR, le remplacement des véhicules classiques dans ces proportions conduirait à économiser 100 000 tonnes de carburants par an, pour une réduction de 580 millions de yuans de la facture pétrolière de la ville. La réduction d’émissions de CO2 atteindrait 146 000 tonnes.

Pour inciter les consommateurs à se tourner vers les véhicules électriques, il faut se pencher sur les infrastructures de recharge. Grâce aux normes publiées, c’est chose faite. Ainsi, la municipalité qui dispose déjà de 6 stations de recharge pour les bus en a planifié 19 supplémentaires. Au niveau des stations pour les véhicules personnels, la mairie a planifié 200 stations de recharge rapide et 10 000 stations de recharge lente.

A plus long terme, il est même envisagé de rendre obligatoire la présence de stations de recharge dans les nouveaux projets immobiliers résidentiels de la ville. En effet, selon Wu Delin :

l’adoption par les consommateurs privés de la voiture électrique est la condition essentielle à sa propagation. Pour cela, nous prévoyons d’installer des stations de recharge dans les résidences, sur les parkings d’hôtels et sur les grands axes de circulation. Ainsi on pourra à terme disposer d’un réseau de recharge complet et pratique pour les consommateurs.

gzdaily.dayoo.com

Sur le même sujet :

UK : des promesses, toujours des promesses… de voitures électriques

Amérique du Nord : Honda boude la voiture électrique

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires