Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

la lutte pour atteindre les objectifs de biodiversité

/ Océanie

Après un beau démarrage dans la biodiversité, Samoa s’essouffle et ses engagements pour la protection environnementale semblent de plus en plus menacés.

fonds sous marin et coraux
© Anna Yakimova

Seize ans après la ratification de la Convention sur la diversité biologique (CDB), Samoa montre ses premiers signes de faiblesse envers ses engagements environnementaux.

La Convention exige du petit archipel trois promesses : la conservation de la diversité biologique, l’utilisation durable de ses composants et la répartition juste des bénéfices qui en découlent.

80% des Samoans comptent sur leurs ressources environnementales pour vivre, faisant de la biodiversité la clé de leur survie. Après un essor rapide des zones protégées dans la décennie suivant la ratification et la création d’un sanctuaire marin de plus de 12 000 hectares en 2002, Samoa connaît maintenant un ralentissement net. Seulement 5% des terres sont protégées, et certaines espèces animales sont menacées, voire proches de l’extinction.

Malgré ses efforts, Samoa déroge à plusieurs règles de bases de la Convention. On note par exemple la construction d’une cale de réparation de bateaux dans le sanctuaire marin d’Aleipata, ne tenant pas compte des risques de pollution et de destruction de l’environnement. Sur la côte, c’est une forêt qui pourrait disparaître pour laisser place à un complexe hôtelier.

Selon le président de la société O Le Siosiomaga à Samoa,  le rapport de la CDB, en pointant du doigt certaines anomalies, met peut-être trop l’accent sur les priorités mondiales sans tenir compte des besoins réels des communautés locales du pays.

Pour lui, il faut revoir entièrement le programme de développement pour enfin faire de la biodiversité la base du quotidien des populations insulaires. Ainsi leurs ressources issues de la biodiversité, régulièrement menacées par des catastrophes naturelles, pourraient être protégées.

nzherald.co.nz

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires