Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

les municipalités visent le durable

/ Europe

Le développement durable se veut un processus de développement conciliant écologie, économie et social dans un cercle vertueux. Il affecte les générations actuelles et futures. Également synonyme de People (équité sociale), Profit (efficacité économique) et Planet (préservation de l’environnement). Certaines municipalités néerlandaises l’ont bien compris.

Les 3BL : concept du développement durable ©Marek Uliasz

Contrairement à ce que l’on peut penser, les aspects social et écologique sont intrinsèquement liés au développement durable. Même si chaque consommateur souhaite que les produits qu’il achète ne nuisent ni à la nature ni aux gens qui les ont fabriqués, ce sont les lois et décisions commerciales internationales qui ont le dernier mot.

En achetant des produits de commerce équitable, respectueux du producteur, vous soutenez le développement durable. A l’heure actuelle, seuls les produits Max Havelaar sont labellisés comme tels. L’objectif de la campagne pour les municipalités Fairtrade (Fairtrade Gemeente Campagne) vise à offrir un plus grand éventail de produits équitables pour faciliter la consommation responsable au quotidien. Cette campagne se conforme aux normes du commerce équitable établies par l’association de labellisation équitable (FLO), unique entité à respecter intégralement les trois piliers du développement durable.

Les pouvoirs publics jouent aussi un grand rôle dans le cercle vertueux et doivent donc intégrer les principes du développement durable dans leur politique d’achat. En effet, en 2010, 50% des achats effectués doivent être durables.

Le programme DBO (gestion durable de l’entreprise), axé sur les achats durables, aide les municipalités à établir une gestion durable. Il s’agit d’une initiative du VROM (Ministère du Logement, de l’Aménagement du Territoire et de l’Environnement), exécutée par l’agence conseil en développement durable, SenterNovem.

En 2010, la durabilité doit compter parmi les critères de poids en politique d’achat à raison de 100% pour l’État et de 50% pour les provinces et communes. Le programme DBO compte bien travailler en étroite collaboration avec ces dernières pour y parvenir.

fairtradegemeenten.nl

Pour en savoir plus :

L’agence conseil SenterNovem

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires