Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

sensibiliser les enfants à la gestion durable des ressources

/ Amérique du nord

À travers une exposition interactive inédite, le Papalote, le Musée de l’Enfant de la ville de Mexico, explique de manière ludique les concepts de pollution, d’économie d’énergie et de préservation des ressources naturelles à ses jeunes visiteurs. Il s’agit de leur faire découvrir comment, eux aussi, peuvent agir en faveur d’un développement durable pour la planète.

Lutter contre la pollution ou économiser l’eau et l’électricité grâce à des gestes simples peut s’apprendre dès le plus jeune âge. C’est du moins le pari du Papalote, qui propose de juin à octobre une trentaine d’activités sur le thème de la gestion durable des ressources dans le cadre d’une exposition baptisée La neta del planeta (la vérité de la planète) qui s’étalera sur 700 mètres carrés.

Quatre pavillons représentant les éléments de la nature, l’air, l’eau, le feu et la terre, permettent de faire le point sur la situation actuelle de chacune de ces ressources. Ils initient les enfants aux actions concrètes qu’ils peuvent entreprendre pour mieux les préserver, que ce soit à l’école, à la maison ou au travail.

La directrice de l’espace culturel du musée, Marinela Sertvije de Lerdo de Tejada, explique que cette exposition vise avant tout à promouvoir la culture de la responsabilité et à faire découvrir les interactions entre l’être humain et l’écologie. Destinée aux enfants d’écoles maternelles et primaires, elle ne cherche pas à présenter les technologies, mais à leur faire prendre conscience de manière interactive de l’importance des ressources terrestres. À travers des jeux et des ateliers, les visiteurs découvrent le cycle du carbone, les économies d’eau et d’énergie, les animaux en danger d’extinction, l’utilisation d’énergies alternatives, le tri sélectif des déchets, le recyclage et la pollution atmosphérique. Les enfants pourront par exemple comprendre comment leurs actions quotidiennes, comme regarder la télévision, allumer les lumières, écouter de la musique ou se laver représentent des dépenses d’énergie.

Dans le pavillon de l’air, ils découvriront les différents éléments qui entrent dans la composition de l’atmosphère terrestre et comment les gaz à effet de serre provoquent le réchauffement de la planète. Dans la salle consacrée à la terre, les différents écosystèmes de la planète leur seront présentés, ainsi que les services environnementaux que fournit la nature. Le pavillon de l’eau explique quant à lui le cycle naturel de l’eau, les processus de traitement des eaux usées et l’importance de préserver cette ressource de plus en plus précieuse. Enfin, dans le pavillon du feu, les enfants apprendront comment le soleil fournit à la terre son énergie et assisteront à une présentation des nouvelles sources d’énergie.

Le parcours se termine par la visite d’une ‘maison témoin’, à l’intérieur de laquelle les enfants pourront interagir avec des produits et des situations réelles afin de comprendre concrètement comment préserver l’environnement au quotidien.

La neta del planeta se tient au musée de l’enfant jusqu’au 24 octobre, après quoi elle se transformera en exposition itinérante et s’installera dans d’autres villes du Mexique.

El Universal

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires