Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

L’autre Coupe du monde… sociale et solidaire

/ Afrique

Aux antipodes du tournoi réunissant les stars millionnaires du football en Afrique du Sud, le Brésil prépare la Coupe du monde des sans-abris, qui aura lieu à Rio de Janeiro du 18 au 26 septembre.

L’Autriche, la Suède, l’Ecosse, l’Afrique du Sud, le Danemark, l’Australie et l’Italie ont déjà été les hôtes de ce tournoi méconnu du grand public, qui réunira 64 nations dont 16 équipes féminines.

Selon les organisateurs il existe un milliard de personnes en situation de précarité sociale dans le monde aujourd’hui. En plus de priver ces hommes et femmes de leurs droits basiques, la situation cause des dégâts économiques dans le sens où un sans-abri coûte près de 60 000 US $ par an à la société.

La Coupe du monde de football social existe avec l’objectif que tout être humain puisse avoir un toit, nécessité basique de l’homme. Nous utilisons le football comme une sorte de déclencheur pour inspirer ces gens en situation de risque social – et changer leur vie, affirme le site officiel de l’événement.

Au-delà de la tenue annuelle du tournoi, l’organisation soutient des projets avec les sans-abris partout dans le monde, s’appuyant sur le football. L’UEFA, Nike, l’ONU, Manchester United, le Real Madrid, l’ambassadeur Eric Cantona et les joueurs Didier Drogba et Rio Ferdinand sont les partenaires de ce projet.

L’organisation affirme que le tournoi produit des effets positifs. Une étude de 2006 réalisée 6 mois après l’événement, montre que :

  • 92% des athlètes ont trouvé une nouvelle motivation pour la vie
  • 89% ont amélioré leurs relations sociales
  • 77% ont trouvé un toit
  • 73% ont amélioré leurs conditions de vie
  • 35% ont trouvé un emploi fixe
  • 39% ont repris des études
  • 25% ont traité avec succès leurs addictions à l’alcool ou aux drogues

Afin de choisir les athlètes qui participeront à la coupe, l’organisation brésilienne met en place des tournois régionaux et présentera une sélection officielle en juillet. La réception du tournoi nécessite également la construction de 3 arènes, la plus grande ayant une capacité de 5 000 spectateurs. Au total, plus de 2 000 personnes entre athlètes, bénévoles, médias et organisateurs, seront engagés dans cet événement.

EcoDesenvolvimento.org.br

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires