Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

fonde l’Institut Mondial de la Croissance Verte

/ Asie

L’annonce a été faite par Lee Myung-bak, président de la Corée du Sud, lors du forum est-asiatique sur le climat. Le prestigieux cercle de dirigeants incluant Nicholas Stern, sera dirigé par l’ancien Premier ministre sud coréen. L’institut doit obtenir le statut d’organisation intergouvernementale dès 2012.

Le Global Green Growth Institute (GGGI) sera financé par le gouvernement coréen à hauteur de 10 millions de dollars US par an jusqu’à 2012. Les ONG ClimateWorks et Climate Policy Initiative y ont consacré chacune 1 million de dollars US.

Le GGGI a pour vocation de développer des théories et bonnes pratiques pour réussir une croissance économique verte. Les résultats de ces travaux seront mis à la disposition des gouvernements du monde entier.

Cinq bureaux seront ouverts dans des pays étrangers, dont la Chine et le Brésil. Les premiers projets de recherche seront réalisés au profit du Brésil, de l’Indonésie et de l’Ethiopie.

La création de ce nouvel institut a été globalement applaudie par la communauté internationale. Seulement quelques voix contradictoires se sont faites entendre. Le principal sujet de discorde est la crainte que la ‘stratégie de croissance verte’ coréenne ressemble trop à une ‘stratégie de croissance des exports verts’. Les observateurs espèrent que cet institut deviendra un bien commun à l’humanité. Et surtout pas un un canal pour exporter la technologie coréenne.

Chosun Ilbo
Diffusion : 2 400 000

The Korea Herald
Diffusion : 200 000

Pour en savoir plus :

Interview du Korea Herald avec le futur président du GGGI Han Seung-soo (17 juin)

Editorial du Korea Herald sur le sujet (17 juin)

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers commentaires