Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

désarmement et inclusion sociale

/ Amérique du sud

Au cours d’une visite historique au Pérou, Fernando Lugo, le président paraguayen, a affirmé sa volonté d’engager son pays sur la voie du développement social et de la réduction des dépenses militaires, afin de se consacrer pleinement à la lutte contre la pauvreté. Il soutient ainsi la proposition péruvienne sur le désarmement, qui cherche à promouvoir une paix durable dans la région.

pistolet couché avec son barrilet vidé à côté

Cet ancien évêque catholique a pris la tête de son pays lors de l’élection de 2008, ravissant le pouvoir au parti conservateur en place depuis 61 ans. Il est le premier dirigeant paraguayen à se rendre en visite officielle au Pérou depuis 1994. Au terme d’une réunion avec Alan García, son homologue péruvien, Fernando Lugo a déclaré :

tant qu’il restera un seul Sud-américain en train de mourir de faim, aucune course à l’armement n’aura lieu d’être dans notre région. Cela ne peut être une solution, tant que la pauvreté est en train de gagner du terrain au sein de nos peuples.

Le chef d’état paraguayen a fait part de sa volonté de réduire les dépenses destinées à l’armement pour les rediriger vers la lutte contre la pauvreté. Les deux présidents ont réaffirmé leur engagement à transformer l’Amérique du Sud en une zone de paix, par le biais du développement et de l’inclusion sociale, à travers des efforts communs pour l’élaboration du Protocole de paix, de sécurité et de coopération de l’Union des Nations Sud-américaines (l’UNASUR) proposé par le Pérou.

Ils ont également évoqué leurs intérêts communs pour une gestion durable de leur patrimoine naturel, afin d’améliorer la qualité de vie des habitants et d’accélérer l’intégration physique sud-américaine. Pour cela, le Pérou et le Paraguay ont signé six accords destinés à l’entraide et à l’échange d’expérience dans divers domaines.

Fernando Lugo a notamment proposé à son homologue les services des professionnels du secteur énergétique de son pays. Le Paraguay possède en effet d’importantes connaissances en matière de production hydro-électrique, grâce au barrage d’Itaipú, la plus grande centrale hydro-électrique du monde après le barrage des Trois-Gorges en Chine. Situé sur le fleuve Paraná, ce barrage pourvoit à 95 % des besoins en électricité du Paraguay et à 24% de ceux du Brésil.

Alors que les nations sud-américaines semblent disposées à tourner la page de leurs vieux conflits, l’unité des peuples permettra peut-être à cette région de connaître enfin un développement social et économique à la hauteur de ses espérances.

AVN, Agencia Venezolana de Noticias

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires