Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

avec l’UNESCO, le monde marin devient une priorité éducative

/ Océanie

L’océan, l’érosion du monde marin et du littoral, et le partage des connaissances traditionnelles étaient au cœur des préoccupations de la Conférence biennale IPMEN organisée à Fidji.

Plage de rêve du pacifique

La conférence du Réseau International de l’Education sur le Monde Marin du Pacifique 2010 (International Pacific Marine Education Network, IPMEN) s’est achevée la semaine dernière à Fidji sur l’idée qu’il est désormais crucial de renforcer le rôle de l’éducation sur le monde marin et le savoir traditionnel pour aider au développement durable dans le Pacifique.

Joeli Veitayaki, professeur et coordinateur de la division des Études Marines à l’Université Sud Pacifique (USP), a expliqué que les populations insulaires utilisaient depuis toujours les mêmes pratiques pour la gestion de la pêche mais que ces pratiques sont maintenant menacées par le besoin de partager les ressources avec d’autres personnes, amenant à repenser les façons de faire pour assurer la viabilité de ces ressources.

Les 87 participants ont réfléchi à la sensibilisation au monde marin comme moyen de préparer les communautés aux changements climatiques du millénaire, à travers des ateliers sur l’impact du réchauffement climatique sur les enfants du Pacifique ou le rôle des femmes dans l’industrie de la pêche.

Ces 10 dernières années, l’UNESCO a mis en place des mesures et programmes pour la conservation maritime, la sensibilisation des communautés à la gestion de l’érosion des fonds marins et du littoral, ou une meilleure documentation du savoir traditionnel. Un réseau de l’héritage culturel et naturel du Pacifique est en cours de création, afin de permettre de faire mieux circuler l’information sur ces programmes auprès des éducateurs, chercheurs et autres parties prenantes dans la gestion des ressources.

Le gouvernement fidjien soutient les initiatives de l’IPMEN en s’engageant à introduire l’éducation sur le monde marin dans le programme scolaire local et projette d’ajouter les sciences marines dans les écoles secondaires, actuellement absentes du programme bien que la plupart des élèves viennent du littoral ou vivent de ses ressources.

A l’issue de la conférence, plusieurs projets ont été confirmés, comme un forum de la jeunesse entre des élèves fidjiens et un collège australien, pour aider les étudiants à partager leurs connaissances et à améliorer le futur de la vie aquatique du Pacifique.

IPMEN regroupe des éducateurs du monde marin qui encouragent le développement de programmes pour aider tout type de communautés à mieux connaître l’océan. La prochaine conférence aura lieu au Chili pour ouvrir un dialogue Est-Ouest sur la protection de l’océan Pacifique et les enjeux du réchauffement climatique.

EventPolynesia.com

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires