Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

les réseaux et les compteurs électriques ont tout compris !

/ Europe

Des réseaux électriques ‘intelligents’ – capables de distribuer l’énergie selon les besoins réels – sont en train d’être installés près d’Helsinki. Ce sont les compteurs qui décideront quel usage faire de l’électricité. En vue : d’énormes économies. En jeu : l’équilibre de la distribution énergétique. En prime : la revente d’électricité produite au foyer. En bref, un jeu d’enfant !

Compteur vert Signal Electrique
© Viktor Gmyria

Le producteur d’énergie finlandais Helsingin Energiale, les installateurs de réseaux Helen Sähköverkko, ABB et Nokia Siemens Networks ont signé une lettre d’intention pour entamer une collaboration technologique de développement et de test de solutions d’énergie intelligente tournées vers l’avenir.

Le système énergétique sera construit près d’Helsinki, à Kalasatama. Il comprend par exemple une production locale d’énergie renouvelable (tels que le solaire et l’éolien), et un système de stockage d’électricité qui alimente les voitures électriques. Mais aussi des réalisations domotiques d’économies d’énergie destinées aux habitations et aux bureaux.

L’échelle du projet de Kalasatama est en fait une importante étape vers un réseau électrique encore plus intelligent et plus souple : il est capable d’incorporer une production d’énergie distribuée et renouvelable, assure Dick Kronman, directeur du développement commercial d’ABB. En milieu urbain, les gens pourront vivre selon des normes écologiques.

Les solutions énergétiques de l’avenir reposeront sur des services personnalisés et le libre choix des consommateurs. Mais les ‘petits usagers’ aussi auront leur part :

Un réseau intelligent va créer un genre entièrement nouveau de marché progressif également pour les petits clients, explique Markku Hyvärinen, responsable du développement chez Helen Sähköverkko.

Les systèmes intelligents facilitent les économies d’énergie et utilisent les énergies locales solaire et éolienne.

Ces nouveaux services permettent de diriger la consommation d’électricité sur l’éolien en période venteuse ; et d’un autre côté, d’éviter la consommation aux moments où les prix sont les plus élevés sur le marché de l’électricité, souligne Jussi Palola, chargé de la Recherche&Développement chez Helsingin Energia.

Jaakko Aho, le responsable des nouvelles solutions énergétiques chez Nokia Siemens Networks l’affirme :

Nous allons vers une ‘société de l’efficience énergétique’. Les solutions informatisées qui permettent ces services laissent envisager une véritable percée des réseaux intelligents.

Auxiliaire futé de cette révolution, le bon vieux compteur électrique. Il transmettra au fournisseur énergétique des informations en temps réel sur la consommation. Cela permettra d’équilibrer la distribution électrique. Dans à peine 3 ans, tous les compteurs pourront être relevés à distance.

L’intérêt ?

Exemple, fourni par le professeur Jarmo Partanen, de l’université de Technologie de Lappeenranta :

Si une grosse centrale électrique cesse d’alimenter le réseau, il faut la remplacer rapidement par une quantité d’énergie équivalente d’une autre source. À l’avenir, un compteur électrique pourra éteindre sans intervention extérieure par exemple la climatisation, le réfrigérateur ou l’un des radiateurs pendant quelques minutes. Lorsqu’un nombre suffisant de foyers font cela en même temps, l’équilibre dans la consommation est rétabli. Plus besoin de recourir aux coûteuses réserves d’électricité.

Sans tambour ni trompettes, ces technologies font leur chemin en Scandinavie depuis les années 70. Alors que de nombreux pays en sont encore à se demander s’ils vont l’exploiter. Et pourtant, tout le monde y trouvera son compte. Lorsque le réseau intelligent commencera à fonctionner, les foyers disposeront peut-être de leur propre production d’électricité. Ils pourront donc aussi en vendre.

La possibilité d’offrir de l’électricité dans le réseau constituera un autre grand changement dans l’avenir, poursuit le professeur Partanen. L’électricité peut provenir de générateurs à gros potentiel, de l’énergie solaire ou éolienne, ou encore d’une usine de bioénergie. Le réseau intelligent permettra aux consommateurs de participer activement au marché de l’électricité. Les surplus d’électricité pouvant être revendus dans le réseau.

Tekniikka & Talous

YLE.fi

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires