Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

baignade déconseillée pour la santé !

/ Océanie

A quelques mois de l’été dans l’hémisphère sud, des tests révèlent l’insalubrité de la moitié des lieux de baignade en eau douce parmi les plus populaires de la Nouvelle-Zélande.

Une mouette attend sur son domaine à partir d'un journal échoués sur la plage Haumoana, Hawke's Bay, Nouvelle-Zélande
Plage Haumoana, Hawke’s Bay, Nouvelle-Zélande © Andy Heyward

Un rapport du Ministère de l’Environnement dévoile que beaucoup de lieux populaires de baignade en eau douce ont un niveau élevé de bactéries pouvant causer des infections. Seuls 57% des 206 lieux testés ont un taux acceptable.

L’un des endroits préférés des familles, près d’Auckland, a échoué à plus de la moitié des tests l’été dernier. Dans le nord de l’île, la moitié des sites sont trop pollués, principalement à cause de l’intensification des exploitations agricoles.

Pour le leader du Parti des Verts, Russel Norman, les sites que des familles ont fréquenté depuis des générations, sans problème de pollution, sont maintenant le meilleur moyen de tomber malade au premier plongeon. De plus, les tests inclus dans le rapport ne comprennent que les E.coli (bactérie intestinale commune chez l’être humain). Si on prend en compte les algues et la pollution aux nitrates, les résultats sont plutôt sinistres, sans aucune amélioration depuis 7 ans.

Le ministre attend les données collectées par le Forum de l’Eau et de la Terre (réunissant des organisations du tourisme, de l’environnement, des loisirs et de l’industrie) sur les rivières et les sources d’eau douce pour compléter la vision d’ensemble. Les décisions politiques qui en découleront, si appliquées, donneront plus de poids aux conseils régionaux et lanceront la première étape : fixer une date limite à laquelle les lieux de baignades actuellement pollués devront avoir été nettoyés.

Les plages ne posent pas le même problème, les bactéries étant rapidement balayées par les courants. En 2009, 77% d’entre elles ont passé les tests avec succès.

The New Zealand Herald

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires