Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

les femmes et l’agriculture

/ Océanie

Fidji cherche à améliorer la situation des femmes en les aidant à s’impliquer davantage dans l’agriculture commerciale au lieu de seulement obtenir de quoi subvenir à leurs besoins.

© Vladimir Ruchkin

Les femmes ont été mises à l’honneur par le Ministère des Industries Primaires qui voit en elles de bonnes économes et contrôleuses qualité dans la production d’huile vierge, ayant ainsi de meilleures chances de trouver un emploi.

Le Conseil National des Femmes de Fidji (NCWF) se réjouit de l’attention accordée aux femmes et espère que cela permettra de réfléchir à d’autres problèmes, par exemple la possibilité de vendre leurs produits depuis leur domicile, au lieu de devoir passer des heures sur les marchés, loin de chez elles et de leurs familles.

Les femmes n’ont pas d’accès à la propriété et aux banques puisqu’elles manquent de garanties, ce à quoi le NCWF propose comme solution des aides financières spécifiques et une allocation des terres sans avoir besoin de la signature d’un homme. Les femmes sont souvent les meilleures gestionnaires dans le foyer et il semble que le gouvernement commence à le reconnaître, prêt à améliorer la situation des femmes en milieu rural.

Les femmes sont essentiellement impliquées dans l’agriculture de subsistance mais très peu dans l’agriculture à but commercial. Leur qualité de gestionnaires pourrait être mise à profit dans la production d’huile de noix de coco, qui ne requiert pas réellement de force physique, et en finir avec l’idée que l’agriculture est une affaire d’homme.

Fiji Times ONLINE

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires