Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

classé second pour l’égalité des chances en Amérique latine

/ Amérique du sud

Un nouvel indice créé par la Banque mondiale devrait permettre aux gouvernements d’Amérique latine et des Caraïbes de mesurer les inégalités en matière d’éducation et d’accès aux services de base. Avec une note globale de 92 sur 100, l’Uruguay fait figure de bon élève en matière d’égalité sociale.

L’IEC (Indice d’Égalité des Chances) permet de calculer comment des éléments relatifs aux circonstances personnelles modifient les probabilités d’un enfant d’accéder plus tard aux services nécessaires à une vie productive, comme l’eau courante, les installations sanitaires, l’électricité et l’éducation de base. Par circonstances personnelles, la Banque mondiale entend par exemple le lieu de naissance, le sexe, la richesse, l’appartenance à un groupe ethnique, le niveau d’éducation des parents ou encore la profession du père.

Cet indice peut s’avérer essentiel pour améliorer l’égalité des chances en Amérique latine et dans les Caraïbes, l’une des régions du monde où les richesses sont les plus mal réparties : les 10% les plus riches concentrent 40% de l’ensemble des revenus, alors que les 10% les plus pauvres n’en reçoivent qu’1%.

Le Chili arrive en tête du classement avec un indice de 95 points, suivi par l’Uruguay avec 92 points, puis par le Mexique, avec une note de 90. Les principaux aspects considérés pour le calcul de l’indice sont le logement et l’éducation.

L’Uruguay se démarque de ses voisins par ses excellents résultats en matière d’accès à l’eau potable et à l’assainissement, ainsi que dans le secteur de l’éducation. À l’école primaire, tous les élèves bénéficient par exemple d’un ordinateur portable et d’une connexion Internet sans fil.

L’IEC a été élaboré en 2008 par un groupe d’économistes argentins et brésiliens travaillant pour la Banque mondiale. Ce nouvel outil, pour l’instant réservé à l’Amérique latine, a permis de mesurer l’égalité des chances ainsi que les progrès accomplis dans ce domaine auprès d’une population de 200 millions d’enfants dans 19 pays.

Ecos Regionales

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires