Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

la micro-finance internationale soutient des projets agricoles

/ Afrique

Quatre institutions de Micro Finances (IMF) ont signé jeudi dernier, à Praia, un protocole de don afin de recevoir des fonds du Millennium Challenge Account – Cap Vert (MCA-CV).

autonomisation de femmes ghanéenes par la microfinance © Herr Blum

Ce soutien financier rentre dans le cadre du Projet Agricole MCA-CV qui avait déjà libéré une ligne de crédit de 600 000 US $ en 2008 destinée à financer des systèmes d’irrigation ‘goutte à goutte’ et l’agro-industrie des bassins hydrographiques de Paul à Santo Antão, Fajã à São Nicolau et Mosteiros à Fogo.

MCA-CV accompagnera son financement d’un programme de formation dispensé aux 4 Institutions de Micro-Finance (Sol di Fogo, Morabi, OMCV et ASDIS) afin d’optimiser la concession et l’accompagnement des crédits dans le secteur agricole du pays. Après cette phase d’assistance et d’audit, MCA-CV s’engagera durablement avec ces organisations si les résultats se montrent satisfaisants.

En marge de cet accord, Planet Finance Brasil a organisé à Praia la conférence ‘Transferts de revenus des émigrants : un produit de micro-finance’.

Mehdi Brito, organisateur de la conférence, souligne que la réflexion sur ce sujet est relativement récente au Cap-Vert. Mais les expériences présentées prouvent l’efficacité d’une collaboration entre des institutions de micro-finance et des émigrants qui, en rapatriant une partie de leurs revenus dans leur pays d’origine, peuvent devenir des acteurs très importants pour le développement économique.

L’objectif de la réunion était justement de présenter aux investisseurs émigrants ces organismes de micro-crédit au travers de leurs actions et de leurs connaissances des enjeux, secteur par secteur.

De nombreux exemples en Asie, en Méditerranée, en Amérique du Sud prouvent que ce type de financement obtient de très bons résultats. Les institutions de micro-finance se sont appuyées sur ces expériences étrangères pour convaincre les émigrants de leur confier leur épargne.

OJE

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires