Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

une épidémie de choléra frappe violement

/ Afrique

Le choléra a tué près de 100 personnes dans le nord du Cameroun, et il se répand actuellement au Tchad et au Nigeria. Selon les responsables sanitaires, il s’agit de l’épidémie la plus sévère depuis 2004.

© Lance Bellers

Le Cameroun est l’un des pays d’Afrique centrale où les inondations de cette année ont fait de nombreuses victimes, détruit des centaines de maisons et les récoltes. En cette période de deuil, le choléra, diarrhée aqueuse aiguë qui conduit à une déshydratation sévère, frappe sévèrement le nord du pays. Si elle n’est pas traitée, elle peut tuer en quelques heures selon l’Organisation Mondiale de la Santé.

Les flambées de choléra sont courantes dans le nord du Cameroun, mais cette année, non seulement l’épidémie a été plus sévère, mais elle a frappé plus tôt que d’habitude. En 2009, la première infection avait été détectée en septembre, mais cette année le premier cas est apparu en mai avant le début des pluies.

Souvent qualifié de ‘maladie de la pauvreté’ l’épidémie commence à s’étendre au Nigeria et au Tchad. Pour les travailleurs sanitaires du nord du Cameroun, le manque de latrines et d’eau de consommation potable contribue à propager l’infection dans toute la région.

Les pénuries d’eau sont courantes dans le nord et les puits existants ne peuvent pas fournir suffisamment d’eau. Seulement 30% des populations rurales camerounaises ont accès à de l’eau potable, et 15% seulement à des installations sanitaires, selon une étude publiée en 2009 par l’UNICEF-Cameroun.

Depuis le mois de juin, plus de 600 personnes ont été frappées par la maladie d’origine hydrique, a annoncé un porte-parole du gouvernement. Mais une ONG de santé locale camerounaise a déclaré que 1 500 personnes souffrent de la maladie.

Pour éradiquer ce fléau, des traitements contre le choléra sont fournis gratuitement avec le soutien de l’UNICEF, de la Croix Rouge, de l’Organisation mondiale de la Santé et du Fonds des Nations Unies pour la Population.

WASH news Africa

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires