Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

une campagne publicitaire contre les sables bitumineux nuit au tourisme en Alberta

/ Amérique du nord

Le groupe écologiste californien Corporate Ethics International a lancé une campagne publicitaire le 14 juillet qui dénonce l’exploitation des sables bitumineux albertains. Cette initiative a jeté un froid sur le tourisme nord-américain et britannique indique un nouveau sondage publié par Angus Reid.

Qualifiée de ‘marginale’ par le gouvernement provincial, la campagne ‘Repenser l’Alberta’ lancée le mois dernier au Canada et aux États-Unis par le groupe Corporate Ethics International a largement atteint ses objectifs.

Selon les résultats d’un sondage effectué par la firme Angus Reid, 54% des britanniques et 49% des américains ont déclaré qu’ils allaient ‘certainement’ ou ‘probablement’ visiter l’Alberta. Après avoir regardé la vidéo de l’organisme américain, seulement 24% des britanniques et 26% des américains interrogés souhaitaient toujours se rendre en Alberta.

Nous pensions que la vidéo porterait un coup dur au secteur du tourisme, mais nous ne savions pas qu’il allait perdre la moitié de ses clients.

Pour Mario Canseco, le vice-président des affaires publiques d’Angus Reid, ce changement d’opinion devrait être pris en compte par le  gouvernement albertain. Les Élus  ne l’entendent apparemment pas de cette oreille. Selon les déclarations de Cindy Ady, la ministre du Tourisme, la province de l’Alberta continuera à dépenser 5,8 milliards de dollars par année pour promouvoir son industrie touristique.

Le sondage a également dévoilé que 36% des résidents de l’Ontario jugent cette campagne publicitaire juste, contrairement à seulement 5% des Albertains. Par ailleurs, 60% des Albertains, soit le double du taux national, sont offensés par cette vidéo.

Au-delà du sondage, l’inventaire national des rejets de polluants effectué par Environnement Canada au cours des quatre dernières années révèle que le volume d’arsenic et de plomb produit par l’exploitation de bitume en Alberta a augmenté de 26%. Les résidus d’autres substances tout aussi nocives se déposent dans les bassins d’eau du pays à un rythme encore plus rapide. Les scientifiques s’accordent à dire que ces matières polluantes peuvent provoquer des tumeurs du poumon et de la vessie, ainsi que des cancers de la peau.

THE GLOBE AND MAIL

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires