Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Shanghaï accélère pour promouvoir la voiture propre

/ Asie

Après les annonces du gouvernement central, c’est au tour des administrations locales de redoubler d’efforts pour la promotion des véhicules propres. Très attendue, la politique de Shanghaï promet des subventions à l’achat et l’investissement massif dans les stations de recharge des véhicules électriques.

Usine du constructeur automobile chinois BYD à Shangai. @ BYD

C’est en substance ce qu’a déclaré le 12 août dernier le responsable du bureau de la promotion des véhicules propres de Shanghaï. Liu Jianhua a annoncé que les mesures étaient en cours d’examen pour approbation au conseil d’état.

Shanghaï va d’abord subventionner les véhicules propres à hauteur de 20 000 yuans (environ 2 300 euros) pour les hybrides rechargeables et 50 000 yuans (environ 5 760 euros) au maximum pour les véhicules tout électrique. Ces subventions qui s’ajouteront aux aides financées par le gouvernement central, devraient avoir un effet conséquent sur les consommateurs.

Grâce à ces subventions, la mégalopole chinoise espère avoir 20 000 véhicules propres dès 2012. Pour encourager encore plus l’adoption de ces nouveaux véhicules, il devrait y avoir plus de stations de recharge que de véhicules électriques à ce moment ! En effet, Shanghaï prévoit 25 000 stations en 2012, ainsi que 50 stations de changement de batteries. Les investissements dans ces équipements seront eux aussi soit subventionnés, soit encouragés par des prêts bonifiés.

Les efforts de la municipalité vont se faire progressivement. Les mesures seront en effet tout d’abord déployées dans le district de Jiading. Viendront ensuite ceux de Minhang, Changning, Pudong et enfin le ‘village’ de Chongming.

Si la municipalité de Shanghaï est prête à investir ainsi, c’est que ses gouvernants escomptent tirer les bénéfices de cette politique. Outre les effets favorables à la qualité de l’air, ces mesures devraient surtout permettre de donner un coup d’accélérateur à l’économie locale après l’exposition universelle. Le dernier volet de l’ensemble de mesures annoncées trace en effet les objectifs en termes de capacité de production de véhicules propres. Shanghaï vise ainsi avoir une capacité de 100 000 véhicules propres dès 2012.

Après les forts investissements dans les transports publics consentis en amont de l’expo, Shanghaï se tourne donc vers les véhicules particuliers. Les résultats de sa politique seront observés de près ailleurs en Chine, pour savoir si le modèle automobile – même propre – est viable dans des villes de 20 millions d’habitants.

Zhongguo Zhengquan bao (China Securities Journal)

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers commentaires