Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Les viticulteurs américains sont-ils écologiques?

/ Amérique du nord

Si de plus en plus de vignerons arborent une posture écologique,aux États-Unis, seule une poignée d’entre-deux abordent la question des bouteilles selon le classement américain 2010 ‘des vins les plus verts’ publié sur le site Greenopia.com.

Les vins French Rabbit © Boisset, La grande Famille des Grands Vins

Pour établir son classement en ligne Greenopia.com a recueilli des données auprès des vignerons concernant les méthodes agricoles utilisées, les bâtiments d’exploitation, le transport, le renforcement de la logistique, et les attributs de l’emballage du vin. Si de nombreux viticulteurs s’efforcent d’adopter des pratiques plus écologiques, la majorité d’entre eux ne perçoivent toujours pas les méfaits engendrés par l’usage des bouteilles en verre sur l’environnement.

Sur les 25 maisons vinicoles réputées aux États-Unis, deux seulement ont remporté le plus grand nombre de feuilles (quatre) attribué par Greenopia, certifiant que les vins sont produits suivant des normes environnementales.

Benziger Family Winery, le fameux vin rouge d’appellation Sonoma Mountain, se place en tête des producteurs ‘eco-friendly’. Installée sur 35 hectares, dans le comté de Glen Allen depuis près d’une trentaine d’années, la famille Benziger confectionne des vins artisanaux selon trois méthodes d’agriculture naturelle : certifié durable, biologique ou biodynamique. Soucieux de produire des vins de qualité tout en suivant les règles de la viticulture durable,  Mike, Mary et leurs enfants se sont engagés à réduire l’empreinte carbone de leur exploitation en utilisant des bouteilles  allégées.

Avec son concept avant-gardiste, la marque French Rabbit a également remporté les quatre feuilles de Greenopia. S’inscrivant dans une démarche écologique, French Rabbit utilise le Tetra Prisma® Aseptic de TetraPak, un emballage 100% recyclable. Fabriqués à partir de fibres à papier, les contenants Tetra Prisma sont incassables et légers, empêchant ainsi l’air et la lumière d’endommager le vin.  Résultats : les vins de la maison French Rabbit utilisent une moins grande quantité d’énergie que les bouteilles en verre, et réduisent de 90% les déchets produits par le conditionnement comparativement aux emballages traditionnels. Le faible encombrement des packs permet par ailleurs de diminuer le nombre de camions de transport ; et par voie de conséquence les émissions de dioxyde de carbone.

Avec respectivement trois feuilles, l’Alma Rosa et Leap Frog, se classent derrière le Benziger et le French Rabbit ; suivis du Demetria, du Franzia et du Sutter Home.

Il est  important de féliciter les œnologues qui font évoluer les techniques de vinification tout en prenant en compte les enjeux environnementaux. Il est bon cependant de rappeler qu’au-delà du plaisir et de la convivialité, le vin symbolise avant tout l’amour de la terre : de notre Terre !

greenopia.com