Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

à Shenyang, désormais c’est priorité aux bus!

/ Asie

Comme partout en Chine, l’automobile se répand à toute allure. Les embouteillages et la pollution de l’air qui viennent avec frappent autant les propriétaires de voitures que les autres. Alors, pour rétablir un peu l’équité, Shenyang a décidé de donner la priorité aux bus. Pour de bon!

 

© Claudio Divizia

 

Depuis plusieurs années, la capitale de la province du Liaoning, dans le nord-est de la Chine, a mis en place des couloirs réservés aux bus. Depuis autant d’années, ces couloirs sont encombrés par les véhicules privés. Avec les objectifs de réduction des émissions qui pendent comme une épée de Damoclès au dessus des gouvernements locaux, la mairie s’est décidée à encourager l’utilisation des transports en commun. Pour cela, elle va d’abord faire le ‘ménage’ dans les couloirs de bus. Grâce notamment à cette mesure, la municipalité compte rendre les bus responsables de 30% de tous les transports de la ville.

Le responsable de la police locale Xu Wen rappelle :

la capacité de transport d’un autobus correspond à celle d’une centaine de voitures.

On pourrait rajouter que pour transporter le même nombre de personnes, il faut utiliser 5,5 fois plus de surface routière avec des voitures particulières qu’avec des bus. Nul besoin de détailler, il suffit de rappeler qu’en 2010, les voitures privées vont représenter 43% de la consommation totale de pétrole chinois pour réaliser leur importance et les dangers qu’elles font peser sur l’économie.

Pour arriver à ses fins, le gouvernement va tout d’abord sanctionner avec extrême vigueur les particuliers qui utilisent les couloirs de bus. Pas du tout respectés par les conducteurs, ces couloirs n’avaient depuis longtemps plus aucune utilité. Ensuite, le nombre de ces couloirs va être augmenté. Peut-être Shenyang va-t-elle aussi imiter Xiamen, Canton, Hangzhou ou Pékin et lancer des couloirs complètement isolés, comme l’avait fait en première mondiale la ville de Curitiba au Brésil (système BRT, Bus Rapid Transit).

La grande majorité des étrangers qui se rendent en Chine sont impressionnés par le manque de civisme des conducteurs chinois. Klaxon, ignorance totale des piétons et des cyclistes, les nouveaux riches ne se soucient que de leur confort. Espérons que Shenyang va donner l’exemple, et enfin rendre à la majorité la chaussée des villes chinoises !

news.163.com

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires