Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Enquête à grande échelle d’un nouveau système d’ajustement du niveau hydraulique

La wateringue néerlandaise Amstel, Gooi & Vecht est sur le point de lancer une enquête de grande envergure sur une nouvelle méthode durable permettant de réguler le niveau hydraulique. Ce système s’appelle Flexibel peilbeheer (Flexpeil). Il est censé agir positivement sur la nature et l’environnement.

 

Wateringe, Pays-Bas

Le niveau d’eau monte en hiver en raison des plus fortes précipitations et d’une évaporation moindre alors qu’inversement, il descend en été. Ce sont les wateringues qui régulent ces variations. L’eau est aspirée en hiver et réinjectée en été. La nouvelle méthode, Flexpeil, devrait remédier au déficit en eau plus efficacement.

En effet, ses avantages sont multiples. Au point de vue écologique, elle limite l’effet néfaste de l’excès de phosphates et de sulfates dans la région.

Dans certaines réserves naturelles néerlandaises, l’eau est actuellement traitée. L’introduction de ce système d’ajustement du niveau hydraulique permettra justement de réduire les coûts tout en améliorant la qualité de l’eau. On s’attend également à des effets positifs sur la faune et la flore des rivages.

L’enquête en cours a pour objectif de recenser les véritables améliorations. De leur côté, les wateringues étudient les conséquences pour le secteur agraire, récréatif et urbain.

Les premiers résultats de cette enquête sont prévus pour fin 2011. Il se peut alors que ce système soit introduit à divers endroits aux Pays-Bas, conduisant à une optimisation des eaux de surface et à une méthode durable de gestion du niveau hydraulique.

agv.nl

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers commentaires