Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

concours de la rue la plus écolo de la côte ouest

/ Océanie

Le district de la côte Kapiti lance la compétition de la rue la plus verte, une opération pour réduire l’empreinte carbone d’une des régions les plus belles du pays.

Ile Kapiti, Nouvelle-Zélande

La compétition de la rue la plus verte devrait aider les communautés de la côte Kapiti à unir leurs efforts pour une région plus écolo, indépendante et agréable à vivre. La coordinatrice des Communautés du Développement Durable, Stacey Gasson, estime que les participants vont vite découvrir qu’il suffit finalement de peu pour développer une rue écolo, avec un peu de soutien et un coup de pouce à l’imagination.

Le conseil du district offrira un service d’aide et de consultation tout au long de la compétition (jusqu’en juin 2011), que ce soit pour l’énergie, le jardinage, le covoiturage ou autres projets de communautés.

En plus d’une renommée locale, un développement de la vie de quartier et des maisons plus respectueuses de l’environnement, 3 000 dollars sont à la clé pour la rue gagnante, à partager pour un projet commun d’amélioration de la communauté.

Etre jugé fait toujours un peu peur mais l’empreinte carbone est un moyen simple et objectif de mesurer les progrès réalisés, progrès que le reste de la région de la côte Kapiti pourra suivre en ligne dans les média et au Salon du jardin et de la maison du développement durable (Sustainable Home and Garden Show) les 26 et 27 mars 2011.

Les candidatures sont ouvertes depuis mi-août et seules 5 rues seront retenues, après observation de leurs questionnaires de candidature vérifiant leur motivation et leurs capacités d’organisation. Lors de l’inauguration de la compétition, le jury procèdera à un état des lieux et des ressources disponibles ainsi qu’une évaluation de l’empreinte carbone actuelle de la rue (voir myfootprint.org).

Des experts seront à disposition de manière égale pour toutes les équipes afin d’aider leurs projets dans la mesure du raisonnable. Les participants sont par ailleurs encouragés à promouvoir leurs efforts  sur Internet (Facebook et autres).

Pendant le dernier week-end de la compétition auront lieu une deuxième évaluation de l’empreinte carbone et la visite finale des rues par le jury, suivies d’une soirée à l’issue de laquelle sera annoncée la rue gagnante.

Les critères de réussite sont :

-          30% : la réduction de l’empreinte carbone collective
-          30% : la taille moyenne de leur empreinte carbone en fin de compétition
-          30 % : leur accomplissement en tant que communauté
-          10% : les actions vertes entreprises individuellement en dehors du questionnaire sur l’empreinte carbone.

En plus de leur participation active au projet, les membres de chaque rue devront faire le point tous les mois sur leur progrès et promouvoir la compétition auprès du grand public. Ils sont aussi attendus au Salon du jardin et de la maison du développement durable.

happyzine.co.nz

Pour en savoir plus :

Les renseignements sur la compétition

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires