Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Bill Gates et Warren Buffet auraient-ils trouvé leur maître ?

/ Asie

Les deux milliardaires philanthropes américains ont pris rendez-vous avec les nouveaux riches chinois pour le 29 septembre. Au cours d’un dîner organisé à Pékin, ils souhaitent convaincre ces héros du capitalisme rouge de s’engager à leurs côtés. Chen Guangbiao a répondu à l’appel, et ce au-delà des espérances.

Bill Gates

Gates et Buffet souhaitent convaincre d’autres milliardaires de les suivre dans leur initiative. Ils ont ainsi réussi à rallier des personnalités d’Amérique du Sud ou d’Europe. Leur standard, donner la moitié de leur fortune à des œuvres caritatives comme la fondation Bill & Melinda Gates. Actuellement, leur regard se porte sur la Chine et ses milliers de nouveaux riches. Ils ont ainsi commencé à lancer les invitations pour un dîner de gala prévu fin septembre à Pékin.

Chen Guangbiao a déjà répondu à leur appel. A sa mort, ce n’est pas la moitié de sa fortune qu’il donnera mais bien l’intégralité de ses biens.

Je considère que quand on quitte ce monde, le fait de tout rendre à la société est vertueux. Au contraire, mourir dans l’or est une honte.

Mais attention, les dons seront fait à des associations chinoises!

Monsieur Chen n’est pas inconnu des œuvres charitables. Après le tremblement de terre de Wenchuan le 12 mai 2008, il s’était rendu sur place avec une équipe de 120 sauveteurs qu’il avait financés. Il avait aussi fait un don de 100 millions de yuans (environ 11,6 millions d’euros). Le 13 août de cette année, il a légué plus de 10 millions de yuans (environ 1,16 millions d’euros) pour secourir les populations touchées par les glissements de terrains. Au total, on estime qu’il a fait ces dernières années des dons atteignant 1,339 milliards de yuans (environ 156 millions d’euros).

Seulement, cet entrepreneur est la cible de vives critiques. La première concerne une œuvre qu’il a entrepris dans sa communauté natale. Toutes les associations sont enregistrées au nom d’un membre de la famille Chen. Selon les locaux,

seuls les membres de sa famille en profitent.

D’autre part, beaucoup en Chine l’accusent de ‘faire son cinéma’. Ses dons ne seraient là que pour augmenter sa popularité.

Qu’il fasse son show ou pas, Monsieur Chen se défend en disant que la population profite de ses dons, que ce soit pour fonder des écoles, aider des populations touchées par les catastrophes naturelles ou lutter contre des maladies. D’autre part, il ferait grâce à la médiatisation de ses dons, la promotion de ce type de comportement auprès de ses pairs. A l’en croire, ce ne serait donc qu’une autre manière d’atteindre le même but que celui que se sont fixés Bill Gates et Warren Buffet : rendre les bénéficiaires du miracle économique chinois un peu plus socialement responsables.

finance.people.com.cn

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires

  1. Dissident

    Ça laisse vraiment penser à une sorte « d’idée soufflé », ce qui est parfaitement absurde, comme si Bill avait un pouvoir persuasif de rendre les riches réellement altruistes…

    Mon sentiment est que cette « idée soufflé » ressemble plus à une combine capitaliste.