Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

MacDo joue la carte écolo

/ Amérique du sud

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers commentaires

  1. Le problème de McDo, c’est que les valeurs centrales de son business sont anti-DD, comme il est fort justement rappelé dans l’introduction. La bouffe qui y est vendue est mauvaise pour l’homme, mauvaise pour la nature ; le business model repose sur la multiplication des points de vente, avec tous les menus défauts que cela comporte : production de masse, génération de trajets inutiles, déchets, etc. La liste des caractéristiques anti-DD est trop longue pour la rappeler intégralement ici.

    Bref, si le but est de faire croire que McDo est écolo ou respecte les principes du DD, c’est faux. Tant que l’activité de McDo n’aura pas changé, ces initiatives resteront des tromperies. Je pense même que la marque se fragilise en procédant ainsi. Elle essaie de s’adapter à ce qu’elle croit être les attentes du public, mais elle sape ses propres fondements. Qu’elle se positionne en spécialiste du fast-food, c’est légitime, mais si elle veut nous faire croire qu’elle fait dans la gastronomie et/ou qu’elle est en phase avec le DD, là elle perd toute crédibilité. Mauvais axe de com !

    Au passage, l’article original est amusant, le journaliste semble vraiment croire que ce fast-food est écolo (merci de nous avoir épargné cela !) ^^