Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

un activiste de l’environnement descend le Yangtse sur un bateau fait de bouteilles en plastique

/ Asie

Un Chinois est parti de Xiangtan dans le Hunan pour un périple de 1 500 kilomètres sur le fleuve Yangtse. Son petit radeau est fait de 2 010 bouteilles d’eau minérale en plastique. Il compte arriver à Shanghai d’ici peu, vendre son bateau et verser les recettes à une œuvre caritative. Son périple est suivi par des milliers d’internautes. Un journaliste l’a rencontré lors de son escale à Nankin.

 

Xia Yu et son bateau de bouteilles en plastique à la dérive. © www.people.com.cn

Xia Yu est un passionné de sport d’extérieur. Il fait partie du club très fermé de ceux qui ont vaincu l’Everest. Comme cela arrive souvent aux amateurs de ce genre d’activités, Xia Yu est devenu un fervent défenseur de la cause environnementale. En plus, l’homme a grand cœur. Pour faire d’une pierre deux coups, il s’est lancé dans une expédition un peu folle.

Il a d’abord construit un petit radeau. L’armature en bois a été recouverte de 2 010 bouteilles en plastique de récupération. Elles sont attachées à la structure par du fil de fer. Il a fallu 50 kilos de fil ! Budget de l’opération : 2 000 yuans (environ 228 euros). Le bateau a été mis à l’eau à Xiangtan début mai 2010. Après un accident de parcours en juin qui l’a stoppé pendant 2 mois, le jeune homme est reparti pour la fin du périple. Depuis, il suit tranquillement les flots du Yangtse, destination Shanghai et l’expo universelle. Là bas, il compte vendre son bateau aux enchères. L’argent récupéré sera donné à un ami qui souffre d’une maladie rare et n’a pas les moyens de se procurer le traitement qui pourrait le guérir.

Ce genre d’expédition alliant sport, action caritative et engagement en faveur de la protection de l’environnement est encore rare en Chine. Les occidentaux y sont plus habitués (cf. l’article Un anglais fait la promotion des biocarburants en Inde). Mais dans ce domaine comme dans les autres, la Chine apprend vite. Pour créer le buzz, Xia Yu tient un blog. Comme il ne voyage que de jour et campe sur les rives pendant la nuit, il a l’occasion de l’alimenter dès qu’il trouve un café internet en soirée. Le site est de plus en plus suivi. Chaque arrêt dans une ville moyenne créé l’attroupement, ce qui donne l’occasion à Xia Yu de vanter les vertus du recyclage et du respect de l’environnement. Souhaitons lui bon vent pour la fin du voyage !

energy.people.com.cn/GB/12717448.html

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires