Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

L’ONU présente ses résultats en termes d’objectifs de développement

/ Afrique

Les résultats sont mitigés : les objectifs sont atteints ou en passe de l’être dans l’éducation, mais le secteur de la santé est encore trop loin du compte fixé par l’ONU.

Du 20 au 22 septembre se tient à New York la 65ème session de l’Assemblée Générale de l’ONU qui va traiter des ODM (Objectifs de Développement du Millénaire). Créés en 2000, les ODM établissent 8 grands objectifs divisés en 21 sous-objectifs et 60 indicateurs de développement que 190 pays s’engagent à atteindre d’ici 2015.

Par la voix de son Président, Armando Guebuza, le pays annonce

avoir atteint d’importantes avancées sur le chemin des objectifs du Millénaire.

Dans le détails, on s’aperçoit que cette affirmation n’est pas vraie dans tous les domaines. Le premier des huit critères principaux concerne l’éradication de la pauvreté absolue et de la faim.

En 1990, 80% de la population se trouvait en situation de pauvreté absolue. Aujourd’hui, le chiffre est tombé à 55% et la stagnation constatée de cette donnée laisse à penser que l’objectif de 40% fixé par l’ONU en 2015 ne sera pas atteint.

Les causes de ce maintien de la pauvreté sont multiples : taux de croissance nulle voire en baisse de la productivité agricole, changements climatiques, crise internationale et sida.

On note un réel progrès dans l’accès à l’éducation primaire universelle avec 81% des enfants fréquentant l’école et une parité garçon-fille respectée. Mais le coût est énorme puisque l’Éducation absorbe aujourd’hui 21% du budget de l’État.

En revanche, le domaine de la Santé, qui concerne trois des huit grands objectifs, est celui où les difficultés restent majeures. Même si le nombre de médecins augmente, la mortalité infantile reste préoccupante. Le pays enregistre 138 morts (d’enfants de moins de 5 ans) pour 1 000 naissances, chiffre encore trop loin de l’objectif de 108. Même constat pour la mortalité maternelle, qui faisait état de 579 mères décédées pour 100 000 naissances, soit plus du double de l’objectif de 250.

En ce qui concerne le Sida, le taux de prévalence reste stable à 11,5%. Pour la Malaria et la Tuberculose, les taux de mortalité encore élevés laissent penser que les objectifs ne seront pas atteints d’ici 2015.

Dans le domaine du développement durable, l’objectif pourra être atteint. Pour cela, le pays devra passer de 57% à 70% de la population possédant l’eau potable et à 50% de la population reliée au réseau d’assainissement basique (45% aujourd’hui). Le rapport note une hausse de la consommation de substances nocives pour l’environnement mais une baisse de la déforestation, grâce à la création de nouvelles zones protégées (passant de 11 à 16% du territoire).

La dette externe est contenue et l’accès aux technologies de l’information s’améliore, ce qui laisse penser que l’objectif dans ces domaines pourra, peut être, être atteint.

oje.sapo.cv

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires