Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

L’AMT dévoile la locomotive hybride de Bombardier

/ Amérique du nord

Dans le cadre des activités de ‘En ville sans ma voiturel’Agence métropolitaine de transport (AMT) a dévoilé la bi-mode ALP-45 de Bombardier, une locomotive aux modes d’alimentation à la fois électrique et diésel.

Locomotives à propulsion bi-mode de Bombardier Transport pour l’AMT

Bonne nouvelle pour les usagers des transports en commun canadiens. Pour la première fois en Amérique du Nord des locomotives alimentées à la fois en carburant diésel et en courant alternatif fourni par caténaires circuleront prochainement.

La locomotive bi-mode BOMBARDIER ALP-45 offre la fonctionnalité et les avantages de la technologie hybride MITRAC pour les locomotives bi-modes. Elle convient particulièrement aux réseaux ferroviaires composés de voies électrifiées et non-électrifiées qui nécessitent de hauts niveaux de rentabilité, de flexibilité et de respect de l’environnement.

En août 2008, grâce au financement accordé par le gouvernement du Québec, l’Agence métropolitaine de transport (AMT) devenait la première société de transport de passagers au Canada à acquérir des locomotives bi-modes.

À la suite d’un appel de propositions conjoint avec New Jersey Transit (NJT), le contrat de fabrication de 20 locomotives a été octroyé à Bombardier Transport. Il s’agit d’un investissement total de 236,3 M$, dont 75% est financé par le ministère des Transports du Québec et 25% par l’AMT.

Spécialement conçues selon les caractéristiques du réseau de trains de banlieue, ces locomotives remplaceront du matériel roulant parfois depuis plus de 50 ans. La ligne Vaudreuil-Hudson sera notamment visée en priorité. Elles propulseront également le Train de l’Est, dès la fin 2012 ; contribuant ainsi à réduire le temps de parcours de certaines liaisons.

Dotées de deux moteurs, la bi-mode, peut passer facilement d’un mode 100% électrique à une propulsion diésel. L’autre intérêt du bi-mode est qu’il permet de réduire significativement les émissions de gaz à effet de serre en étant alimenté par caténaire électrique.

Déjà plus silencieux que les trains de marchandises, ces nouveaux équipements émettent encore moins de bruit lorsqu’ils passent en mode électrique. Ceux-ci répondent aux attentes élevées de l’AMT en termes d’exigences de fiabilité, d’entretien et d’opération.

bombardier.com

Pour en savoir plus : Le Communiqué de presse (en français)

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires