Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

une commission pour réduire l’empreinte carbone des tours de télécoms

/ Asie

Le gouvernement indien a mis en place une commission nationale composée de membres des ministères des télécoms, de l’environnement et des énergies renouvelables. Cette nouvelle instance doit faire des propositions pour faire passer l’alimentation des tours de télécoms aux ENR. Avec des enjeux importants.

© Studio Porto Sabbia

Nous avons aujourd’hui en Inde environ 300 000 tours de télécommunications. Leur nombre est en constante augmentation avec l’explosion de la demande de services mobiles. La grande majorité de ces installations fonctionne avec des générateurs diesel, dont la consommation annuelle est estimée à environ 64 milliards de roupies (environ 1,04 milliards d’euros), et des émissions de 5,3 millions de tonnes de CO2.

Ces statistiques énumérées par un officiel du ministère de l’environnement montrent les bienfaits qui seraient apportés par un passage aux ENR.

La commission pour la promotion des énergies solaires dans les télécoms (panel for solar power promotion) va explorer les pistes pour y arriver. Elle sera présidée par Ajay Bhattacharya, du ministère des télécommunications, et composée d’officiels de divers ministères indiens. Elle sera chargée de faire des recommandations dans les 3 mois qui viennent, ainsi que de proposer une stratégie pour la mise en place de ces propositions. C’est que pour lutter contre le changement climatique, le temps presse !

economictimes.indiatimes.com

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires