Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Le premier bus hybride du pays parcourt les rues

/ Amérique du sud

Entièrement conçu et assemblé en Argentine, ce nouveau véhicule vert a pu être construit à moindre coût et fait la fierté des habitants de la capitale. Cette technologie permettra de limiter la pollution sonore et atmosphérique qui asphyxie la ville de Buenos Aires.


La ligne de bus n°62 compte désormais une nouvelle unité baptisée Ecobus, présentée en grande pompe par le ministre de l’Environnement et des Espaces publics de la ville de Buenos Aires. Il s’agit du premier véhicule de transport de passagers à moteur hybride diesel-électrique du pays. Ses émissions de gaz à effet de serre (GES) seront réduites de 40%, pour un prix de revient quatre fois plus élevé que celui d’une unité conventionnelle.

Il reste cependant moins cher que les modèles fabriqués à l’étranger et devrait contribuer à améliorer la qualité de vie des habitants de la capitale.

Fruit d’une collaboration réussie entre secteur public et secteur privé, sa construction est menée à bien par la ville et l’Université nationale de La Plata, ainsi que par diverses entreprises.

L’Ecobus rejette moins de gaz polluants et de micro-particules et offre également un niveau sonore de fonctionnement extrêmement réduit. À l’instar de nombreuses grandes villes d’Amérique Latine, la capitale argentine possède un réseau de transports en commun très développé, majoritairement composé de bus. Selon le ministère de l’Environnement, près de 37% des GES de la métropole proviennent du réseau de transport public, dont la flotte compte plus de 9 500 véhicules.

Le ministre espère que cette technologie permettra de réduire le nombre de maladies respiratoires liées à la pollution atmosphérique dont souffrent les habitants de la ville de Buenos Aires. Cinq unités supplémentaires sont d’ores et déjà en cours de fabrication et devraient entrer en fonctionnement dès le début de l’année 2011.

ciudad1.com

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers commentaires