Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Les Kiwis détruisent leur nature

/ Océanie

Le Département de Conservation (DOC) de la nature a fait un constat: il faut que nous repensions notre façon de traiter notre environnement afin de nous sauver de nous-mêmes.

Mitre Peak à marée basse, Nouvelle-Zélande © Christopher Meder

Al Morrison, directeur général du DOC, a fait état de son inquiétude lors du 12ème discours annuel sur l’environnement à l’université Lincoln :

La Nouvelle-Zélande n’a pas un passé resplendissant dans la protection de la biodiversité, et même les ressources en eau sont en danger, assez incroyable vu la position géographique du pays.

La stratégie de Biodiversité néo-zélandaise signée il y a dix ans visait à protéger ces ressources. Seulement un rapport présenté au Parlement révèle que l’agriculture intensive détruit les plantes indigènes au taux le plus rapide depuis l’arrivée des premiers colons européens.

Pour éviter de condamner les générations futures, le DOC réclame un changement radical de la politique, de l’économie et des pratiques des entreprises. Il s’appuie sur les directives de développement économique du Premier Ministre John Key, qui rappelle que le pays doit trouver un équilibre entre ses responsabilités environnementales et ses opportunités économiques :

Le développement durable n’est pas séparé de l’économie, au contraire il en est la clé.

Pour les Verts, l’attitude du DOC est courageuse et met le gouvernement au défi d’appliquer ses propres recommandations. L’homme est peut-être déjà allé trop loin, ou est sur le point de le faire.

Une des solutions envisagées est de chercher l’appui du secteur privé mais comme le souligne Ann Brower, professeur à l’université Lincoln, le secteur privé ne réalisera un objectif seulement s’il est mandaté pour cette mission. De ce fait, ne compter que sur le privé pour arrêter la destruction de la nature serait un pari risqué.

stuff.co.nz

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires