Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

les critiques fusent contre l’ajustement des prix de l’énergie, faux moyen de réduire la consommation

/ Asie

L’électricité, le gaz, l’essence, … au chapitre énergies, tout part à la hausse. Mais après le peuple, c’est les médias qui se mettent à critiquer ces augmentations de tarifs. L’incitation aux économies et ainsi la réduction de la consommation et des émissions ne serait qu’un prétexte pour faire passer la pilule. Explications.

C’est l’augmentation de l’électricité qui va arriver en premier. Mais il ne s’agit pas dans le discours officiel d’une augmentation des prix, seulement de la ‘mise en place d’une tarification échelonnée’. L’idée, rendre l’électricité plus chère pour les gros consommateurs. La Commission Nationale du Développement et de la Réforme (CNDR) a présenté son projet début octobre. Le peuple n’est pas dupe et parle d’une augmentation du prix bien camouflée.

En effet, certains commentateurs estiment que ce qui est présenté comme un moyen de réduire la consommation ne sera pas forcément efficace.

Premièrement, le projet de la CNDR est trop focalisé sur la punition des gros consommateurs et pas assez sur la récompense des foyers économes. En gros, le projet prévoit qu’au-delà d’un certain seuil de consommation (certains parlent de 1 500 kW.h), l’électricité soit surfacturée (il serait question d’une augmentation de 0,2 yuans par kW.h, environ 2,15 centimes d’euros pour cette tranche). Mais qu’en est-il des foyers qui restent dans les clous ? Et ceux bien en dessous du seuil ? Pourquoi ne pas les récompenser pour leurs efforts ?

Deuxième critique, la difficulté de la mise en application de telles mesures. D’abord, comment établir un seuil. Si la presse a vu juste en prévoyant ce seuil à 1 500 kW.h, qu’est ce que cela veut dire pour un pays où la disparité de revenus est gigantesque? N’est-ce pas de manière indirecte forcer les pauvres à peu consommer, alors que la sur-tarification pour la classe moyenne ne sera pas un obstacle ? D’autre part, l’application d’un seuil par foyer est une méprise. Pourquoi un appartement où vivent 5 personnes serait pénalisé pour sa consommation alors que son voisin qui vit seul dans la même surface ne serait pas pénalisé, bien que son empreinte sur l’environnement soit supérieure?

Autre problème, cette augmentation cachée de l’électricité va entraîner dans son sillage des idées similaires chez les fournisseurs de gaz, d’eau, etc… Le poids sur l’indice d’inflation sera conséquent, à l’heure où la Chine se soucie de la surchauffe post-crise financière.

energy.people.com.cn

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires