Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

le tourisme durable fait ses premiers pas… de tango !

/ Amérique du sud

La Boca et Barracas, hauts lieux touristiques de la capitale argentine, proposent désormais aux visiteurs cinq circuits insolites pour découvrir l’histoire et la culture de ces quartiers populaires, hors des sentiers battus. Premier réseau de tourisme durable de la ville, le projet permettra une meilleure répartition des retombées économiques au sein de cette zone urbaine de plus de 100 000 habitants.

© Bernardo Ertl

Lorsque l’on évoque le tourisme durable, on pense généralement à l’écotourisme et à la préservation de l’environnement, ou au tourisme solidaire dans de lointains villages en quête de développement. C’est oublier un peu vite que la moitié de l’humanité vit en ville, et que la plupart des capitales mondiales constituent des centres d’intérêt majeurs pour les voyageurs.

C’est le cas de Buenos Aires, parfois surnommée le ‘Paris du Sud’, en raison de la richesse culturelle qu’elle offre à ses visiteurs. La Boca, quartier populaire renommé pour ses démonstrations de tango et son club de football, fait partie des destinations incontournables de la capitale argentine et figure en cinquième position des lieux les plus visités de la ville. Pourtant, les activités liées au tourisme ne profitent guère qu’à une poignée d’habitants : la zone visitée se réduit à quelques rues proches du port, et les touristes ne s’aventurent pas plus loin.

Pour y remédier, les habitants de la Boca et de Barracas ont mis en place un réseau comprenant plus de 70 acteurs communautaires et prestataires de services du quartier, avec l’aide de l’Institut de Coopération Économique Internationale italien (ICEI).

Pensions, hôtels, bistrots, restaurants, musées, centres culturels, coopératives ou encore ateliers d’artistes reconnus attendent les visiteurs intéressés par la découverte de lieux et d’activités jusque-là ignorés par le tourisme conventionnel, qui valorisent la richesse et la diversité de ces deux quartiers.

Baptisée Réseau de Tourisme Durable Boca-Barracas, cette initiative a donné lieu à la publication d’un mini guide détaillant les cinq circuits proposés, et à la création d’un site Web très complet qui permet d’en apprendre plus sur le projet et de réserver en ligne des visites guidées.

On peut également se rendre directement dans chacun des 70 points qui constituent le réseau pour y acquérir le mini guide, et découvrir par soi-même ces quartiers historiques de la ville de Buenos Aires grâce à une carte détaillée.

L’industrie touristique représente une source de revenus essentielle pour la capitale argentine et a largement contribué à surmonter la crise économique majeure qui a frappé le pays en 2001. Plus de 1,2 millions de touristes étrangers ont déjà atterri à Buenos Aires au cours du premier semestre 2010, soit 18% de plus qu’en 2009.

genteba.com.ar

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires