Source inépuisable sur le développement durable

Green et vert

Et si l’Amazonie devenait une savane?

/ Amérique du sud

Si les périodes de sécheresse comme celles de 1998, 2005 et 2010 venaient à se répéter, la forêt amazonienne pourrait disparaître dans les États du Pará, Tocantins et Mato Grosso. Selon les spécialistes, l’absence de pluies causée par le changement climatique menace sérieusement l’équilibre végétal.

Forêt Amazonienne © Morley Read

Luis Fernando Salazar, de l’Université Industrielle de Santander en Colombie, et Carlos Nobre, de l’Inpe (Institut National de Recherches Spatiales), arrivent à cette conclusion après une étude conjointe qui a vu les précipitations diminuer de 35% dans le Sud-Est de l’Amazonie et de 40% dans le Nord-Est, faisant passer la durée de la saison sèche à 4 mois (elle aura même duré plus longtemps cette année, tout comme en 2005). En outre, le scénario du réchauffement climatique prévoit une hausse des températures de 4°C dans un futur proche, capable de transformer la végétation en savane.

Dans une étude publiée dans la revue scientifique Geophysical Research Letters, les deux chercheurs utilisent un modèle informatique du climat et de la végétation et analysent la réaction de la forêt à différents niveaux de température et précipitation. A cela, ils ont ajouté des données sur les conséquences de l’effet de serre sur la forêt, élaborant 3 scénarios sur le mode de fertilisation des plantes par le CO2 : 0%, 25% et 100% (bien qu’improbable).

Le scénario intermédiaire à 25%, ajouté à une hausse de 4°C et une diminution des pluies de 35% transformerait tout le Sud-Est amazonien en savane.

Questions & Réponses

1/ Quelles furent les plus grandes sécheresses enregistrées en Amazonie ?

1963, 1998, 2005 et 2010.

2/ Pourquoi le phénomène se répète-t-il aujourd’hui ?

Deux facteurs: la déforestation (les aires de forêts sont plus humides car les arbres transpirent) et le réchauffement climatique.

3/ Quelle est la préoccupation des scientifiques ?

Que les grandes sécheresses annuelles deviennent la règle, et non l’exception. Il n’y aurait pas suffisamment d’eau pour que la portion Sud-Est de l’Amazonie reste dense. Elle se transformerait en savane.

folha.uol.com.br

Réagissez à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Derniers commentaires